2600: The Hacker Quarterly


2600: The Hacker Quarterly

Pays États-Unis
Périodicité Trimestriel
Date de fondation 1984

Site web http://www.2600.com

2600: The Hacker Quarterly est un magazine trimestriel américain fondé en 1984 et traitant des sujets liés au monde du hacking.

Sommaire

Le magazine


2600: The Hacker Quarterly se spécialise dans la publication d'informations techniques sur les systèmes d'aiguillage téléphonique, le chiffrement des communications satellitaires, ainsi que des nouvelles sur l'underground du monde de l'informatique. Ce magazine est publié et édité par Emmanuel Goldstein (un nom de plume d'Eric Corley) et son entreprise, 2600 Enterprises, Inc.

Le nom du magazine vient de la découverte dans les années 1960 que la transmission d'une tonalité de 2 600 hertz sur une connexion interurbaine donnait accès à un « mode opérateur » et permettait à l'usager d'explorer des aspects du système téléphonique qui n'étaient pas autrement accessibles (c'est le principe du fonctionnement de la blue box). C'est John Draper qui a découvert qu'on pouvait produire cette tonalité parfaitement avec un sifflet en plastique donné gratuitement avec les céréales Cap'n Crunch (Capitaine Crounche).

Les meetings


Depuis les années 1980, les lecteurs du magazine ont pris l'habitude de se réunir régulièrement, afin de discuter des différents sujets traités dans le magazine[1].

Ces meetings 2600 sont des réunions informelles et non officielles, se déroulant chaque premier vendredi du mois, dans de nombreuses villes du monde[2], en suivant des directives officielles édictées par le magazine[3]. Il s'agit de meetings dont les participants se réunissent spontanément, sans organisation particulière et sans soutien associatif ; ils suivent simplement les quelques directives officielles. Le magazine publie dans chaque numéro la liste des meetings actifs, et les informations s'y rapportant, notamment l'heure et le lieu des rendez-vous.

Bien que fortement liés au milieu underground hacker, ces meetings se veulent ouverts à toutes et à tous, sans distinction d'âge, de compétence ou d'intérêt.

Le but de ces meetings est de fournir un cadre pour parler de sujets dont on n'a pas forcément souvent l'occasion de parler, par exemple la sécurité des nouvelles technologies de l'information et de la communication, ou encore l'impact de ces technologies sur notre société.

En France, il existe plusieurs meetings 2600, à Paris, Rennes, Lille, Rouen, Toulouse, et Strasbourg

Au Québec, les réunions du 2600 ont lieu à Montréal[4].

Projets liés


2600 a organisé les conférences H.O.P.E. (Hackers on Planet EarthDes hackers sur la planète Terre).

2600 Films a réalisé un film documentaire intitulé Freedom Downtime (en) qui porte sur le célèbre hacker Kevin Mitnick, sur le mouvement Free Kevin (Libérez Kevin) et sur le monde des hackers.

De plus, 2600 a été impliqué dans plusieurs causes judiciaires reliées à la technologie et la liberté d'expression, en collaboration avec la Electronic Frontier Foundation.

Corley anime aussi les émissions de radio Off The Wall (WUSB (FM) (en)) et Off the Hook (en), à partir de New York. Les deux émissions peuvent être téléchargées à partir du site Web de 2600.

Voir aussi


Notes et références

Articles connexes

Liens externes








Catégories: Magazine américain | Presse consacrée à la sécurité de l'information | Hacking (sécurité informatique) | Phreaking | Titre de presse créé en 1984




Information à partir de: 08.12.2020 02:41:22 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.