Accident de jeu sportif


Un accident de jeu sportif est un accident corporel qui survient lors de la pratique d'un sport ou d'un jeu sportif ou d'une pratique ludique sportive, lors d'activités athlétiques, ou lors de l'entrainement. Aux USA, 30 millions d'adolescents et d'enfants participent à une forme de sport organisé[1]. Parmi eux, environ 3 millions d'athlètes de moins de 14 ans sont blessés chaque année[1] D'après une étude de la Stanford University, 21 % des blessures survenues chez des athlètes universitaires d'élite conduit ces athlètes à manquer une journée de sport, et environ 77 % de ces blessures impliquent la partie basse du corps[1]. En addition, à ces blessures, la principale cause de mortalité liée à une activité sportive est une blessure à la tête ou au cou[2].

Lorsqu'un athlète se plaint de douleur ou de blessure la clé du diagnostic réside dans l'histoire détaillée et l'examen médical. Un exemple de format utilisé pour guider l'examen et le plan de traitement est le S.O.A.P (Subjective Objective Assessment plan).

La prévention est également essentielle, elle permet de réduire les risques et le nombre de blessures.

Des échauffements spécifiques à chaque sport, stretching et exercices, peuvent aider à réduire et prévenir les blessures communes spécifiques à chaque sport.

Types de blessures sportives


Environ 2 millions de personnes souffrent chaque année de blessures sportives et sont accueillies avec un traitement dan les urgences des départements.[3]

En France


En France, les accidents de sports et/ou de jeux sportifs sont décomptés dans les accidents de la vie courante.

Références


  1. a b et c Kenneth J. Hunt, Daniel Hurwit, Kevin Robell, Corey Gatewood, Itamar B. Botser et Gordon Matheson, « Incidence and Epidemiology of Foot and Ankle Injuries in Elite Collegiate Athletes », The American Journal of Sports Medicine, vol. 45, no 2,‎ , p. 426–433 (ISSN 0363-5465 , PMID 27802962 , DOI 10.1177/0363546516666815 )
  2. (en) « A Neurosurgeon's Guide to Sports-related Head Injury » , sur www.aans.org (consulté le 15 novembre 2018)
  3. R. Rössler, A. Junge, J. Chomiak, K. Němec, J. Dvorak, E. Lichtenstein et O. Faude, « Risk factors for football injuries in young players aged 7 to 12 years », Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports, vol. 28, no 3,‎ , p. 1176–1182 (PMID 28922490 , DOI 10.1111/sms.12981 )







Catégories: Traumatologie




Information à partir de: 08.12.2020 05:24:06 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.