Affaire Flick - fr.LinkFang.org

Affaire Flick




L'affaire Flick (en allemand : Flick-Affäre) est un scandale politique ouest-allemand du début des années 1980 relatif au financement de la vie politique par la société Flick, un important conglomérat allemand[1], révélé par le journal Der Spiegel.

Elle amène à la démission du ministre fédéral de l'Économie Otto Graf Lambsdorff en 1984, accusé d'avoir accepté des pots-de-vin de Flick.

Sommaire

Origines


En 1975, le groupe industriel Flick vend pour près de deux milliards de deutsche mark 29 % de ses actions de Daimler-Benz à la Deutsche Bank. Le ministre fédéral de l'Économie Hans Friderichs, ainsi que son successeur Otto Graf Lambsdorff, s’engagent à ce que le produit de cette transaction ne soit pas imposé, au motif que « cet argent a été réinvesti de façon particulièrement bénéfique à l’économie nationale ».

Le scandale


En , les services fiscaux allemand effectuent une fouille dans les bureaux du comptable de la société Flick, Rudolf Diehl.

Ils découvrent alors des listes répertoriant des versements du groupe à des dirigeants des plus importants partis politiques du pays : le président de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) Helmut Kohl, le président de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) Franz-Josef Strauß, l'ancien président fédéral issu du Parti libéral-démocrate (FDP) Walter Scheel, le ministre Graf Lambsdorff (FDP), son prédécesseur Friderichs (FDP), et l'ancien ministre fédéral des Finances Hans Matthöfer (SPD).

Le Bundestag met alors en place une commission d'enquête sous la présidence du député fédéral de Hesse Manfred Langner. Elle conclura qu’entre 1969 et 1980, le groupe Flick a versé un total de 25 millions de deutsche mark aux principaux partis politiques allemands de la République fédérale.

Répercussions


En , le ministère public engage des poursuites, à la suite de quoi le ministre Otto Graf Lambsdorff remet sa démission. Quelques mois plus tard, l’ancien ministre Hans Friderichs quitte ses fonctions de porte-parole du directoire de la Dresdner Bank. Puis, le , à la suite d'déclaration de Günter Max Paefgen, l’un des associés au sein de Flick, devant la commission d'enquête, le président du Bundestag Rainer Barzel doit à son tour se démettre.

En revanche, les dirigeants du groupe Flick et les autres hommes politiques impliqués dans le scandale s'en tirent mieux. À l’issue du procès pour corruption, Eberhard von Brauchitsch, chef de la direction de Flick, est condamné en à deux années d’emprisonnement avec sursis et à une amende. Les ministres fédéraux de l’Économie impliqués dans le scandale sont eux aussi astreints à de fortes amendes. Toutefois, les charges de corruption active et passive ne sont pas retenues à l’encontre des trois accusés. Friedrich Karl Flick, qui clamera son innocence tout au long du procès, ne sera jamais inquiété pour les pratiques financières douteuses de son entreprise.

Notes et références


  1. « Scandales » , sur Scandales | La famille Flick | Monde | fr - ARTE (consulté le 3 juillet 2015)

Voir aussi


Sources

Articles connexes




Catégories: Affaire politico-financière en Allemagne | Corruption en Espagne | Affaire politico-financière en Espagne | Helmut Kohl



Source: Wikipedia - https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire Flick (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0


Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.


Information à partir de: 24.06.2020 01:01:37 CEST - Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.