Al Liamm


Al Liamm
Tír na nÓg

Pays France
Langue Breton
Périodicité Bimestrielle
Genre Revue littéraire
Prix au numéro 7,00 
Diffusion 700 ex. (2013)
Fondateur Pêr ar Bihan
André Latimier
Date de fondation 1er avril 1946
Éditeur Éditions Al Liamm
Ville d’édition Lannion

Directeur de publication Tudual Huon
ISSN 0024-1733
ISSN (version électronique) 2268-5278
Site web www.alliamm.bzh

Al Liamm (en breton Le Lien) est une revue littéraire et culturelle bimestrielle en langue bretonne.

Sommaire

Histoire d'une revue littéraire


La revue littéraire Al Liamm (« le lien » en français) a édité son premier numéro en 1946. Bimestrielle, elle a fêté son no 400 au salon du livre de Carhaix fin . Elle propose dans chaque livraison des nouvelles, de la poésie et des chroniques littéraires, le tout entièrement en breton. En 2013, elle tire à 700 exemplaires et déclare 600 abonnés[1].

La première mouture en a été créée à Paris par Pêr ar Bihan et Andrev Latimier. Elle a d'abord fusionné avec deux autres revues, Kened, puis Tír na nÓg en 1948. Ronan Huon, directeur de cette dernière, prit les rênes de l'ensemble. Il en restera à la tête jusqu'à son décès en 2003. Actuellement, la revue est dirigée par son fils Tudual Huon.

Maodez Glanndour, Roparz Hemon, Ronan Huon, Per Denez, Pêr Diolier, Youenn Gwernig, Reun Ar C'halan, Fañch Kerrain, Yann Gerven, et des centaines d'autres, y ont publié des poèmes, des nouvelles, des études…

Depuis sa création, la revue a toujours paru sans interruption. En mars 2018, elle en est à son numéro 426.

La revue se veut apolitique, mais ouverte à toutes les sensibilités, comme l'était Gwalarn dont elle est l'héritière, et comme Gwalarn publie des textes à dominante littéraire, ainsi que des traductions de haut niveau. Depuis sa création elle est rédigée en orthographe unifiée.

Al Liamm est au sein des revues en langue bretonne celle qui a le plus fort tirage.[réf. nécessaire]

Quelques rédacteurs


Les éditions Al Liamm


Les éditions Al Liamm, reprises en 1999 par An Here, sont à nouveau réunies à la revue. Elles ont publié romans et dictionnaires, ainsi:

ainsi que le théâtre de Tangi Malmanche et de Roparz Hemon.

Notes et références


  1. Christian Le Meut, « Presse en langue bretonne : place à #brezhoneg », Le Télégramme,‎ (ISSN 0751-5928 , lire en ligne )

Annexes


Bibliographie

Articles connexes

Lien externe








Catégories: Revue littéraire en Bretagne | Presse écrite en breton | Maison d'édition ayant son siège en Bretagne | Kuzul ar Brezhoneg | Titre de presse créé en 1946 | Presse écrite dans les Côtes-d'Armor | Orthographe unifiée du breton (peurunvan)




Information à partir de: 01.05.2021 08:10:13 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.