Années 1970


Les années 1970 couvrent la période du 1er janvier 1970 au .

Années :
Décennies :
Siècles :
Millénaires :

Sommaire

Événements


Les années 1970 (« seventies », en franglais) sonnent le glas de la période de croissance des « Trente Glorieuses », avec la décision des États-Unis de suspendre la convertibilité du dollar (1971), le premier choc pétrolier consécutif à la guerre du Kippour (1973) et le second choc pétrolier consécutif à la révolution iranienne (1979). La décennie est marquée par des mouvements politiques et sociaux importants (libération sexuelle des femmes), et par la prise de conscience de la gravité des problèmes écologiques et le début d'une nouvelle crise économique. Elles marquent également le retour en force des idées libérales (les « Chicago Boys » au Chili, Margaret Thatcher au Royaume-Uni) et islamistes (Khomeiny en Iran). Au Canada, la société québécoise est marquée par la crise d'octobre 1970 qui engendra de nombreuses réformes politiques, économiques et sociales au Québec. À partir du milieu de la décennie, on assiste à une certaine recrudescence de la guerre froide en raison du déclin relatif des États-Unis qui se rapprochent de la Chine, tandis que l'influence soviétique gagne du terrain en Asie et en Afrique (Indochine, Angola, Éthiopie, Afghanistan). En Europe, la CEE passe de six à neuf membres avec l'adhésion du Royaume-Uni, de l'Irlande et du Danemark, tandis que le Portugal, la Grèce et l'Espagne s'engagent sur la voie de la démocratie.

Guerres et conflits

Géopolitique

Catastrophes naturelles

Cyclones et ouragans

Sécheresses

L’Éthiopie a connu en 1973-1974 dans le Wollo une grande famine (200 000 morts)[5].

Séismes

Inondations

Personnages significatifs


Cinéma

Voir aussi

Musique

Voir également Groupe de musique des années 1970

Inventions, découvertes, introductions


Culture et patrimoine


En Tunisie, l'année 1972 est marquée par l'achèvement de la vaste campagne de restauration de la Grande Mosquée de Kairouan considérée comme l'une des œuvres majeures de l'architecture arabo-musulmane[6]. Les travaux, étalés sur cinq ans et placés sous le contrôle de la direction des monuments historiques de l'Institut national d'archéologie et d'art, concernent l'ensemble de l'édifice fondé en 670 et daté dans son état actuel du IXe siècle[7]. La restauration de la Grande Mosquée de Kairouan se termine par une cérémonie officielle lors de la célébration de la fête musulmane du mouled de 1972[6].

Jeux vidéo

Explosion du jeu vidéo dans les années 1970

Article détaillé : Histoire du jeu vidéo dans les années 1970.

Encore confidentiel au début des années 1970, le secteur du jeu vidéo décolle à la suite des succès de Pong et de l'Odyssey. Les 350 000 consoles Odyssey vendues, chiffre relativement faible, confortent tout de même de nombreux industriels dans l'idée que le jeu vidéo domestique sera le nouvel eldorado du jeu. En 1974, plusieurs sociétés développent des consoles se branchant à une télévision et proposent plusieurs jeux de sport, la plupart du temps des jeux de raquettes. Ces consoles sont un assemblage de composants électroniques et ne sont bien souvent disponibles qu'en magasin spécialisé ou en vente par correspondance30.

Déjà précurseur sur le marché de l'arcade, avec des dizaines de jeux commercialisés, Atari fait croître rapidement le marché des consoles lorsqu'elle complète son offre avec sa console de salon Home Pong. Au lieu de proposer plusieurs jeux, Atari n'en propose qu'un, une réplique de sa populaire borne d'arcade, de meilleure qualité que les autres jeux de l'année 197430. Le nombre de consoles différentes sorties monte jusqu'à plus de 744 références en 1977, avant de connaître un ralentissement avec la démocratisation des microprocesseurs, qui permet l'ajout de nouveaux jeux aux consoles existantes et ainsi des cycles de commercialisation plus longs57.

Mode

La mode voit de profonds changements par rapport à la décennie passée. Alors que jusque là Londres insufflait les tendances dans les années 1960, les États-Unis deviennent le centre de la mode. Globalement, deux courants dominent le monde occidental : les vêtements fantaisie représentant une mode permissive, et les tenues faciles à porter, dans la lignée du prêt-à-porter. Les vêtements unisexes se répandent avec, en premier lieu, le jeans. Plusieurs styles marqués et anti-conformistes vont se succéder sur quelques années, tels ceux issus du mouvement hippie, du punk, du glam-rock ou du disco. Des créateurs de mode sont au premier plan comme le français Yves Saint Laurent ou l'américain Halston.

Économie et société


Environnement

Histoire de l'environnement

Les années 1970 marquent un tournant dans la prise de conscience en faveur de la protection de l'environnement aux États-Unis. Dès 1970, l’Agence de protection de l'environnement des États-Unis est fondée et le jour de la Terre est institué[N 1]. En 1971, une publicité de la compagnie Keep America Beautiful Inc. expose sur d'immenses affiches le visage d'un Amérindien qui pleure, accompagné du slogan : Pollution : it's a crying shame (La pollution : c'est honteux à pleurer)[9].. En 1972, une équipe du Massachusetts Institute of Technology dirigée par Dennis H. Meadows remet au Club de Rome un rapport alarmant intitulé The Limits to Growth (titre en français : Les Limites à la croissance ou « rapport Meadows »). Ce rapport évoque la croissance zéro comme remède à l'épuisement des ressources naturelles[10]. En 1971, dans le contexte de Guerre du Viêt Nam, l'association Greenpeace est fondée, et dénonce les essais nucléaires, la guerre, la chasse aux baleines et aux phoques. En 1979, Greenpeace devient une organisation internationale.

Biodiversité

En 2016, une étude du WWF (Fonds mondial pour la nature) indique que plus de la moitié des vertébrés ont disparu en 40 ans, de 1970 à 2012. Les milieux d’eau douce sont les plus affectés, avec un effondrement de 81 % sur la période, devant les espèces terrestres (− 38 %) et celles marines (− 36 %). Cette tendance est importante durant toute la décennie, en raison des pressions sur les habitats naturels (artificialisation, déforestation, pollution, réchauffement climatique, catastrophes naturelles), et des excès de prélèvements au milieu (braconnage, chasse, pêche)[11].

Notes et références


Notes

  1. Le jour de la Terre a lieu chaque année le 22 avril.

références

  1. a b et c Pierre Haski, « Pourquoi Giscard n’a pas été invité aux funérailles de Mandela », Rue89,‎ (lire en ligne , consulté le 11 décembre 2013).
  2. « Chili : le coup d’État de 1973, images d'archives et commémorations », Courrier international,‎ (lire en ligne ).
  3. « Vols de bébés : la justice argentine inflige 50 ans de prison à Jorge Videla », Le Monde,‎ (lire en ligne ).
  4. a b c d e f g h i j et k « Chronologie : Chronologie : Catastrophes naturelles et prévention des risques en France » (version du 22 mars 2018 sur l'Internet Archive), La Documentation française.
  5. « Corne de l'Afrique: les grandes sécheresses et famines depuis trente ans » , sur Slateafrique.com, (consulté le 23 mai 2016).
  6. a et b (fr) Jacques Vérité, Conservation de la Grande Mosquée de Kairouan, éd. Unesco, Paris, 1981, p. 1
  7. (fr) Grande Mosquée de Kairouan (Qantara)
  8. Girón A & Correa E (1999) La mondialisation des marchés financiers : déréglementation et crises financières: La mondialisation. Revue internationale des sciences sociales, (160), (Fiche Inist-CNRS )
  9. Anne Garrait-Bourrier, « Spiritualité et fois amérindiennes : Résurgence d’une identité perdue », Cercles, vol. 15,‎ (lire en ligne ), p. 91
  10. Gérard Granier, Yvette Veyret, Développement durable. Quels enjeux géographiques ?, dossier no 8053, Paris, La Documentation française, 3e trimestre 2006, (ISSN 0419-5361 ), page 2
  11. Audrey Garric, « Plus de la moitié des vertébrés ont disparu en quarante ans », Le Monde,‎ (lire en ligne , consulté le 2 novembre 2016).

Pong ( référence)

Voir aussi


Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Filmographie








Catégories: Années 1970 | Décennie du XXe siècle




Information à partir de: 30.04.2021 09:31:31 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.