Augustin Guillaume


Augustin Guillaume

Augustin Guillaume (1953)

Nom de naissance Augustin Léon Guillaume
Naissance
Guillestre, Hautes-Alpes (France)
Décès (à 87 ans)
Guillestre, Hautes-Alpes (France)
Origine France
Arme infanterie
Grade général d'armée
Années de service 19131956
Commandement Goumiers marocains
3e division d'infanterie algérienne
Résident général de France au Maroc
chef d'état-major des armées
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes bataille du Belvédère
débarquement de Provence
défense de Strasbourg
Distinctions Grand-croix de la Légion d'honneur

Augustin Léon Guillaume est un général d'armée français, né le à Guillestre (Hautes-Alpes) et mort le dans la même ville. Au cours de la Seconde Guerre mondiale il s'illustre principalement lors de la campagne d'Italie au sein du corps expéditionnaire français puis, à la tête de la 3e division d'infanterie algérienne (3e DIA), lors des campagnes de France et d'Allemagne qui suivent le débarquement de Provence en . Après avoir été résident général de France au Maroc en 1951, il achève sa carrière au poste de chef d'état-major des armées.

Sommaire

Biographie


Carrière militaire (chronologie)

Activités civiles

Hommages

Des généraux alliés

« C'est pour moi un plaisir tout particulier de vous féliciter des succès remarquables remportés sous votre commandement car, en saluant les Goums, je salue la renaissance de la France. »

— Extrait de la lettre du général Clark, commandant la Ve Armée anglo-américaine en Italie, au général Guillaume, commandant les goumiers marocains, juin 1944[1].

Des élèves de Saint-Cyr

Les élèves officiers entrés en 1990 à Saint-Cyr ont choisi de l'honorer en baptisant leur promotion Général-Guillaume.

Quartier Général Guillaume

En 1984, quelques mois après le décès du général Guillaume, la caserne nouvellement construite à Gap (Hautes-Alpes), prend le nom de « Quartier Général Guillaume ». Elle abrite depuis lors le 4e régiment de chasseurs.

Iconographie

Décorations

Intitulés

Œuvres


Notes et références


  1. Général Guillaume, Homme de guerre, France-Empire, 1977, p. 136

Annexes


Articles connexes

Liens externes









Catégories: Militaire français du XXe siècle | Élève de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr | Général français du XXe siècle | Personnalité de la Seconde Guerre mondiale | Militaire français de l'armée de Vichy | Grand-croix de la Légion d'honneur | Titulaire de la croix de la Valeur militaire | Naissance dans les Hautes-Alpes | Naissance en juillet 1895 | Décès en mars 1983 | Décès à 87 ans | Résident général de France au Maroc | Armée d'Afrique | Parrain de promotion de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr | Président du comité militaire de l'OTAN | Chef d'État-Major des armées ou équivalent (France)




Information à partir de: 06.05.2021 09:37:09 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.