Barde (druidisme) - fr.LinkFang.org

Barde (druidisme)


Dans la civilisation celtique de l'Antiquité, le barde est un lettré et un fonctionnaire qui tient une place prépondérante dans la société en perpétuant la tradition orale. Il appartient à la classe sacerdotale, de même que les druides et les vates. Il se retrouve dans tout le domaine celtique : bardos en gaulois, bard en irlandais, bardd en gallois, barzh ou barth en breton et en cornique.

Dans la culture gaélique moderne, le barde est un poète qui compose des poésie ou des chants en gaélique.

Sommaire

La société celtique


Les sources grecques et romaines, complétées et enrichies par les récits mythologiques irlandais du Moyen Âge, nous ont révélé la structure de la société celtique. Conformément au schéma de l'idéologie tripartite des Indo-Européens, telle qu’elle a été développée par Georges Dumézil, celle-ci se compose de trois classes aux fonctions bien définies :

La classe sacerdotale


Le rôle du barde


Appartenant à la classe sacerdotale, le barde est un druide (de « dru-wid-es » qui signifie « très savants ») qui, dans la hiérarchie, vient en second rang derrière les « théologiens ». Ses fonctions sont donc obligatoirement religieuses pour des domaines qui de nos jours relèvent du profane. Ses spécialisations principales sont : l’histoire et généalogie (lignage des souverains et des familles nobles), la poésie (mythologie et épopées), la louange, la satire et le blâme (gouvernement de la société). La musique et le chant étant les arts de leur fonction. Son vêtement rituel est typiquement la saie (longue tunique bleue), un voile en forme de demi-cercle, un bandeau de tête et un pectoral (disque de bois gravé et percé de part en part)[1].

Le barde a survécu jusqu’au Moyen Âge[réf. nécessaire], puis son rôle s’est considérablement altéré pour n’être plus que celui d’un poète de cour, d’un conteur, sans connotation religieuse et sacrée.

Le « file » en Irlande


En Irlande, le file (pluriel filid) est le druide qui a pris le plus d'importance. Le sens du mot est voyant, il est synonyme de « poète » avec le sens sacré inhérent à son rôle et aux pratiques magiques et divinatoires.

D'après les textes de la littérature médiévale, consacrés à l’Antiquité celtique, le file assume les fonctions de voyant, de devin, de magicien, d'historien, de satiriste et de juge. Hiérarchiquement, il est plus élevé que le barde et ses pouvoirs sont plus étendus. De plus il maîtrise l'écriture oghamique. Cette catégorie druidique était ouverte aux femmes, puisque l'on rencontre des bàn-file (femme-poète) et des bàn-fhàid (femme-prophète). Le file pratique notamment la geis, une incantation magique qui induit une obligation ou un interdit et le glam dicinn, une malédiction qui provoque l'éruption de trois furoncles sur le visage de la victime, puis la mort.

Hiérarchie des filid[2]

(par ordre décroissant)

  1. Ollam (Ollamh en irlandais contemporain) est le rang le plus élevé, ce file est qualifié pour répondre à toute question, il doit connaître plus de trois cent cinquante récits. Le nom a le sens de « docteur », c'est-à-dire d'érudit.
  2. Anrad, le sens du nom est « poète de second rang » et aussi de « champion ».
  3. Cli signifie « pilier » mais aussi « pommier » dont le fruit est le symbole de la connaissance.
  4. Cana aurait le sens de « chanteur ».
  5. Dos est un poète en troisième année d'étude, le nom signifierait « buisson ».
  6. Mac fuirmid est un poète en deuxième année d'étude, signifie « effort ».
  7. Fochlocon, ce file subalterne doit savoir parfaitement trente récits.
  8. Taman signifie « tronc d’arbre », c'est un file qui commence son apprentissage.
  9. Oblaire premier grade de la hiérarchie, le nom est en relation avec la pomme et du savoir qu’il n'a pas encore.

Notes et références


  1. Viviane Le Moullec, Fêtes et rituels du druidisme, Dauphin, , p. 78
  2. Lois de Brehon, voir par exemple dans Liam Breatnach, Uraicecht na Ríar, p. 81 ff

Articles connexes


Sources et bibliographie


Modèle:Bibliographie de la mythologie celtique










Catégories: Druide | Mythologie celtique | Monde celtique | Religion celtique | Société celtique | Métier de la musique | Poète




Information à partir de: 07.12.2020 08:49:59 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.