Beach-volley


Fédération internationale Fédération internationale de volleyball (FIVB)
Sport olympique depuis 1996
Champions du monde en titre Alison Cerutti - Bruno Schmidt Brésil (CM 2015)
Bárbara Seixas - Ágatha Bednarczuk Brésil (CM 2015)
Champions olympiques en titre Julius Brink - Jonas Reckermann Allemagne (JO 2012)
Kerri Walsh - Misty May-Treanor États-Unis (JO 2012)
Beach Volleyball Classic 2007, Weymouth (Angleterre)

Le beach-volleyball souvent abrégé en beach-volley est un anglicisme entré dans le langage courant désignant le volley sur sable[1] ou volleyball de plage (terme utilisé par la fédération internationale, le CIO et la fédération canadienne[2]). Le beach-volley est un sport collectif opposant deux équipes composées de deux joueurs, séparées par un filet, s'affrontant avec un ballon qu'ils se renvoient à l'aide des mains. Quoique dérivé du volley-ball, le beach-volley en diffère par le fait qu'il se joue en général à l'extérieur sur une plage (ou un terrain recouvert de sable) et que chaque équipe n'est composée que de deux joueurs. La France a toutefois une tradition de volley de plage, se jouant avec des équipes de 3 ou 4 joueurs.

Sommaire

Historique


Le beach-volley fait son apparition à Santa Monica en Californie dans les années 1920, puis se propage en Europe dans les années suivantes. Ce n'est que dans les années 1940 que des premiers tournois sont organisés à Santa Monica et toujours au même endroit on tente dans les années 1960 de professionnaliser ce sport en mettant en place un championnat qui avorte tandis qu'en France est organisé un tournoi.

À partir des années 1970, quelques compétitions sont mises en place sur la côte californienne, commandités principalement par des compagnies de bière et de cigarettes, puis dans les années 1980 Hermosa Beach (en Californie) exploite le potentiel et l'attrait de ce sport pour le développer en particulier en traçant sur le sable des lignes pour délimiter les terrains.

Bien que l'histoire du beach-volley soit nettement antérieure à sa professionnalisation, celle-ci ne commence qu'à partir de la fin des années 1990 quand il connaît une grande popularité et une exposition médiatique, notamment grâce à son introduction au programme des Jeux olympiques, d'abord comme sport de démonstration en 1992 à Barcelone puis comme sport olympique à part entière en 1996 à Atlanta[3], et grâce à l'émergence de joueurs comme Karch Kiraly, Sinjin Smith, Kerri Walsh ou Misty May-Treanor.

En 1993, la FIVB présente un championnat mondial féminin de volley-ball de plage[4].

Les pays qui dominent le beach-volley sont les États-Unis, le Brésil et plus récemment l'Australie. Grâce au développement du tourisme de nouvelles nations émergent comme la Grèce, l'Allemagne ou la République populaire de Chine.

Règles officielles


Le but du jeu est de toucher le terrain de son adversaire avec la balle, avec un maximum de 3 touches consécutives pour une même équipe.

Les règles officielles de Beach Volleyball sont disponibles sur le site de la FIVB . Voici un extrait simplifié :

Jusqu'en 2012, le règlement imposait aux sportives de porter un maillot de bain une pièce ou un ensemble deux pièces, dont le bas ne devait pas dépasser 7 cm au niveau de la taille[5]. Sur la base de ces dispositions, la couverture médiatique du sport a contribué à en donner une image hyper-sexualisée : une étude portant sur la retransmission télévisée des matchs féminins lors des Jeux olympiques d'Athènes, en 2004, a montré que les plans serrés de la poitrine et des fessiers des joueuses représentaient respectivement plus de 20 % et plus de 17 % des images diffusées[5],[6]. En 2012, avant les Jeux de Londres, les règles ont été assouplies pour autoriser le port du legging long ou du bermuda descendant jusqu'à 3 cm en dessous du genou, ainsi que du tee-shirt à manches courtes ou longues. Depuis 2016, les joueuses peuvent porter des tenues couvrant entièrement leurs jambes et leurs bras[5].

Aménagements pour les joueurs occasionnels


Les règles du beach-volley sont assez strictes, aussi lors de parties entre amateurs certaines règles sont assouplies :

Combinaisons


Lorsque les 2 joueurs d'une même équipe acquièrent un certain niveau, il devient intéressant de réfléchir à des stratégies d'attaques. C'est là qu'interviennent les combinaisons, annoncées discrètement par le partenaire du serveur, en mettant ses mains dans le dos.

Stratégie de défense

Lorsque l'on sert on est amené à effectuer une défense sur l'attaque en retour de service. la défense peut s'effectuer en milieu de terrain (classique) ou au filet (en contre ou « block »). Comme il n'y a que 2 joueurs, en cas de défense en contre, il n'est pas possible de couvrir tout le terrain, le contreur va devoir choisir entre protéger « la ligne » en cas d'attaque le long de la ligne ou protéger la diagonale, en cas d'attaque croisée. Le serveur saura alors où se placer après son service pour couvrir au maximum le terrain lors de la défense.

Les indications de combinaison

Ces indications sont de 2 ordres :

(Dans les faits si on a « I » de la main gauche du coéquipier et que le serveur sert à gauche, il ira ensuite couvrir la droite du terrain car son coéquipier va défendre une attaque le long de la ligne côté gauche.

Quelques joueurs célèbres


De nos jours, le Brésil est sans doute la nation fournissant le plus grand nombre de grands joueurs, ceci en raison de sa domination sur le beach-volley mondial, notamment féminin[7]. La plupart des joueurs célèbres sont issus de ce pays ainsi que des États-Unis. Citons par exemple la paire américaine Kerri Walsh & Misty May-Treanor, la paire brésilienne Larissa França & Juliana Felisberta da Silva, Karch Kiraly, Márcio Araújo, Adriana Behar, Shelda Bede, Ricardo Santos ou le légendaire Emanuel Rego.

Concernant la France, nous pourrions citer Morgane Faure et Virginie Sarpaux côté féminin, et chez les masculins les Frères Ces (Andy et Kévin), ou encore Stephane Canet et Mathieu Hamel, qui ont participé aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004. Ils ont ensuite créé le club et l'Académie élite FFVB du Montpellier Beach Volley ainsi que de l'événement concept accessible à tous du Montpellier Beach Masters.

Compétitions majeures


Notes et références


  1. Terme recommandé par la DLCG.
  2. Règles officielles du volleyball de plage le volleyball de plage présenté par le CIO , Volleyball Canada
  3. Le beach-volley a été reconnu officiellement par le CIO en 1993.
  4. L'Encyclopédie visuelle des sports , 2000, (ISBN 2764411693)
  5. a b et c Juliette Deborde, « Les joueuses de beach volley peuvent-elles s'habiller comme elles veulent ? » , sur liberation.fr, (consulté le 26 août 2016).
  6. (en) Kimberly L. Bissell et Andrea M. Duke, « Bump, Set, Spike: An Analysis of Commentary and Camera Angles of Women's Beach Volleyball During the 2004 Summer Olympics », Journal of Promotion Management, vol. 13, nos 1-2,‎ , p. 35–53 (ISSN 1049-6491 , DOI 10.1300/J057v13n01_04 ).
  7. Voir à ce sujet le Palmarès du FIVB Beach Volley World Tour.

Voir aussi


Liens externes


Sur les autres projets Wikimedia :








Catégories: Beach-volley




Information à partir de: 27.04.2021 10:08:09 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.