Cylindre (moteur) - fr.LinkFang.org

Cylindre (moteur)




Le cylindre est un élément central du moteur à combustion et explosion ou de certains compresseurs, dans lequel se déplace le piston[1].

Pour les moteurs/compresseurs multi-cylindres, les cylindres peuvent être regroupés de plusieurs manières (en ligne, en V, en W, etc.) dans le(s) bloc-moteur(s).

Sommaire

Cylindrée


La cylindrée d'un moteur est le volume total (tous cylindres confondus) déplacé durant un cycle. Elle est calculée à partir du diamètre d'un cylindre (l'alésage), de la distance maximum parcourue par un piston dans un cylindre (la course) et du nombre de cylindres composant le moteur/compresseur.

\({\displaystyle V={\frac {\pi \cdot C\cdot A^{2}\cdot N}{4}}}\)

avec :

Variables


Alésage
C'est le diamètre interne de chaque cylindre ; la formule traite du cas de cylindre parfaitement rond.
Course
C'est la distance maximum parcourue, entre le « point mort haut » et le « point mort bas », par un piston dans son cylindre.
Nombre de cylindres
C'est le nombre d'endroits où un piston coulisse dans un cylindre quelle que soit la configuration du moteur.

Ces paramètres déterminent le volume déplacé par le mouvement d'un piston ainsi que la cylindrée du moteur en multipliant le volume d'un cylindre par le nombre de cylindres que comporte le moteur/compresseur.

Taux de compression


Dans un moteur thermique à piston, le taux de compression est le rapport entre le volume interne du cylindre lorsque le piston est au « point mort bas » et le volume restant au « point mort haut ». Ce chiffre est souvent théorique car il ne tient pas compte de l'ouverture/fermeture des soupapes[a].

Cas particulier


Pour certains types de moteurs (tels ceux à cycle d'Atkinson), il faudrait aussi prendre en compte le moment de l'ouverture de la soupape d'admission et celui de la fermeture de la soupape échappement pour calculer le taux de compression réel[a].

Pour d'autres types de moteur comme le moteur Wankel, parler de taux de compression n'a pas beaucoup de sens car il n'utilise pas de système bielle-manivelle.

Notes et références


Notes

  1. a et b Malgré tout, ce chiffre reste théorique car il ne prend en compte ni la pression et la température du gaz admis, ni celle du moteur ni la dilatation liée à l'échauffement lors de la compression des gaz.

Références

Article connexe










Catégories: Organe d'un moteur à explosion | Dispositif mécanique








Information à partir de: 26.06.2020 06:17:36 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.