Faf Larage


Faf Larage
Biographie
Naissance
(50 ans)
Marseille
Nom de naissance
Raphaël Mussard
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis
Fratrie
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Site web

Faf Larage, de son vrai nom Raphaël Mussard, né le à Martigues[Passage contradictoire], dans les Bouches-du-Rhône, est un rappeur français. Faf Larage est le frère du rappeur français Shurik'n. Il fait ses débuts en tant que rappeur et beatmaker dans le groupe Soul Swing en 1987. En 1997, il signe au label d'Imhotep, Kif-Kif Records. En 2003, en compagnie d'Eben (2Neg) et sous le nom de Gomez et Dubois, il publie l'album Flic$ & Hor$ La Loi parodiant l'univers policier.

En 2000, il publie, avec Shurik'n, un album intitulé La Garde. En 2006, il a également chanté le générique de la série Prison Break avec la chanson Pas le temps, et la chanson C'est pas ma faute pour le générique de fin[1]. En 2010, il compose pour la publicité et Internet. En 2011, il enregistre un album en duo avec Akhenaton, intitulé We Luv New York, qui retrace la passion des deux hommes pour la ville « berceau du hip-hop ».

Sommaire

Biographie


Jeunesse et débuts

Raphaël Mussard est originaire du sud de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône[2]. Il est d'origine malgache et réunionnaise. Passionné par les émissions radio de rap naissantes, il commence à écrire ses propres textes fin 1986[3]. Il rencontre Def Bond, puis, encouragé par son frère qui vient d’intégrer les B-Boy Stance (future IAM), il commence à faire ses premières scènes[3]. Avec Def Bond, il forme le groupe Soul Swing and Radical qui s’appelle par la suite Soul Swing[3].

Avec le Soul Swing

Le Soul Swing, proche du groupe de rap marseillais IAM donne de nombreux concerts entre 1987 et 1997 et Faf Larage participe à tous leurs albums depuis Planète Mars en 1991. Après quelques compilations et maxi-vinyles, le Soul Swing sort son premier et dernier album en 1996 : Le Retour de l'Àme Soul (chez night&day records). Peu de temps après, Le groupe se sépare et Faf Larage entame une carrière solo.

Carrière solo

1997–2009

En 1997 il signe au label d'Imhotep, Kif-Kif Records, quelques maxi-vinyles remarqués (Strombringa, La Garde) il est chargé de la réalisation artistique de l'album du label intitulé Chroniques de Mars (double disque d'or) un album multi-artistes marseillais où Faf est également un des compositeurs et interprètes. En 1999, il publie son album solo intitulé C'est ma cause[2], enregistré entre New York et Marseille. il en extrait plusieurs singles et un EP inédits qui précédera la tournée en France et à travers le monde. En 2000 il signe toute la bande originale du film Taxi 2 au sein du groupe One Shot (avec Disiz, Jalane, Nuttea, Kimto et Tairo) un double disque d'or. Frère de Shurik'n, membre du groupe IAM, il publie avec ce dernier un album intitulé La Garde, en 2000[4].

En 2003, en compagnie d'Eben (2Neg) et sous le nom de Gomez et Dubois, il publie l'album Flic$ & Hor$ La Loi parodiant l'univers policier[5]. L'album est nommé aux Victoires de la musique en 2004 pour le meilleur album rap[6]. Le duo et Faf en solo participent à la bande originale du film Gomez et Tavarès et La Beuze. Toujours en 2003, Faf Larage et Akhenaton (membre du groupe IAM) signent la bande originale du film L'Américain de Patrick Timsit.

Faf Larage donne sa chanson Le Souteneur extrait de son premier album dans le jeu vidéo Hitman: Contracts sortie 2004. Faf Larage écrit pour Michaël Youn le succès Le Frunkp (numéro 1 et disque de platine) le générique du film La Beuze. Gomez et Dubois entament une tournée et participent à de nombreux « prime », leur titres et clips sont classés dans les top diffusions radio et TV.

En 2006, il revient sur le devant de la scène avec Pas le temps, le générique français de la série Prison Break, qui atteindra la première place du Top 50 9 semaines de suite avec un disque de platine à la clef[7]. Le single compte 400 000 exemplaires vendus en 2007[8]. Sur ce générique, Faf Larage explique, en septembre 2006, « Il y a 5-6 mois, je ne connaissais pas la série. Mes éditeurs EMI Publishing, qui gèrent le catalogue de la Fox US, m'ont dit que la Fox cherchait un générique pour Prison Break et m'ont demandé de faire un essai. [...] On retrouve aussi une esthétique, une image... on sent que c'est de la grosse production derrière[9] ».

Par la suite il sort, en 2007, son deuxième album solo Rap Stories avec des singles comme Ta meuf (2e au top 50 et disque d'or), C'est de l'or avec Tairo. En 2008, il compose et interprète un nouveau générique de fin de la série Prison Break (saison 2 – 3 et 4) avec le titre C'est pas ma faute il entre dans le Top 10 une nouvelle fois. Faf Larage participe pendant des années à toutes les émissions TV et Radio les plus vues et écoutées du moment. Il a joué dans des salles prestigieuses comme Olympia, Bercy, Zenith, Stade Vélodrome… Il entame une tournée avec son Live Band (7 musiciens) et sera nominé dans 2 catégories aux NRJ Music Awards. En 2009, avec le compositeur Elio, il signe la B.O. du film Neuilly sa mère ! (2,5 millions d'entrées).

Depuis 2010

En 2010, il compose pour la publicité et Internet. En 2011, il enregistre un album en duo avec Akhenaton, intitulé We Luv New York, qui retrace la passion des deux hommes pour la ville « berceau du hip-hop ». L'album a pour particularité de n'être disponible en vente que sur Internet sur le site, Me Label. Ils en sortiront plusieurs singles (On rêvait NY, Euh, Je danse pas, M.A.R.S). Ils partent également sur une tournée éponyme (entre Paris, Hong Kong et New York) jusqu'en 2012. Concernant sa rencontre avec Akhénaton, Faf explique « Nous nous sommes rencontrés lors d’un concert à la Maison Hantée à Marseille, en 1987, avant IAM. C’était l’endroit où se retrouvaient tous les amateurs de hip hop. Nous avons vite découvert que nous avions les mêmes goûts musicaux[10]. »

En 2013, Faf Larage se concentre dès lors sur la musique et compose avec Sébastien Damiani, un pianiste virtuose venu de l'univers de musique classique et pop. Ensemble ils signent plusieurs musiques sur l'album Arts martiens du groupe IAM 2013 (disque d'or). Fin janvier 2014, il fonde avec le compositeur Sébastien Damiani The Music Factory pour des compositions musicales. Ce duo, en plus d'avoir participé aux deux albums d'IAM sortis en 2013, a composé les instrumentaux du patineur artistique Florent Ammodio pour les J.O. de Sotchi. Et également la sortie en 2014 d'un nouvel album solo de Faf Larage arrangé par Damiani. Ils signent avec Akhenaton le générique du film Turf. Faf Larage interprète également le générique de La Vraie Vie des profs composé par Elio et sorti en 2013, ainsi que le générique français du film américain Les Croods.

En 2015, Faf Larage s'associe avec Sébastien Damiani pour un projet célébrant l'alliance du hip-hop et de la musique classique dans un mini-album prévu pour le 1er juin 2015[11].

En 2017, il est contacté par le créateur de figurines " Tsume Art " pour réaliser un morceau sur le thème de Dragon Ball Z afin de promouvoir la sortie de leur nouvelle figurine " Son Goku et Nappa ". Le morceau s'intitule " It's Over 9000 " [12] et est agrémenté d'une vidéo présentant le prototype de la figurine sous toutes ses coutures.

En juin 2019, Il collabore avec Shem, un rappeur du groupe toulonais l'Art 2 Fer sur le titre "Le Game".

Discographie


Albums studio

Albums collaboratifs

EPs

Apparitions

Notes et références


  1. « Faf Larage enchante «Prison Break» » , sur 20minutes.fr (consulté le 24 octobre 2016).
  2. a et b « Biographie - Faf LaRage » , sur Rap2France (consulté le 24 avril 2016).
  3. a b et c Valnet 2013, p. 44.
  4. « Akhenaton et Faf Larage : le rap d'hier, le son d'aujourd'hui » , sur La Provence, (consulté le 22 mars 2011).
  5. « Qui est-ce ? [EPISODE 70] » , sur booska-p, (consulté le 24 avril 2016).
  6. « Les victoires de la Musique 2014 » , sur l'Express, (consulté le 24 avril 2016).
  7. « Faf Larage rempile pour Prison Break » , sur Charts in France, (consulté le 24 avril 2016).
  8. « Faf Larage, ’C’est pas ma faute’, nouveau générique de Prison Break : Clip et Paroles » , sur evous.fr, (consulté le 24 avril 2016).
  9. « Faf Larage, du micro aux barreaux de "Prison Break" » , sur Allociné, (consulté le 24 avril 2016).
  10. « Akhenaton et Faf Larage. Aller retour Marseille-New York. » , sur RFI Musique, (consulté le 24 avril 2016).
  11. « «French Connect»: Faf Larage se met au hip-hop symphonique » , sur 20minutes.fr, (consulté le 24 avril 2016).
  12. TsumeArt, « IT'S OVER 9000 » , (consulté le 20 mars 2017)

Annexes

Bibliographie

Julien Valnet (préf. Olivier Cachin), M.A.R.S : histoires et légendes du hip-hop marseillais, Paris, Wildproject, coll. « À partir de Marseille », , 219 p. (ISBN 978-2-918490-25-8)

Liens externes









Catégories: Naissance en mars 1971 | Musicien réunionnais | Chanteur réunionnais | Rappeur français | Prison Break | Nom de scène | Naissance à Marseille | Musicien lié aux Bouches-du-Rhône




Information à partir de: 02.05.2021 11:04:40 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.