Galway - fr.LinkFang.org

Galway


Galway
Gaillimh

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Irlande
Province Connacht
Région statistique Border, Midland and Western
Autorité régionale West
Comté Galway
Circonscription européenne Midlands–North-West
Circonscription du Dáil Galway West
Maire (Mayor) Mike Cubbard
Immatriculation G
Démographie
Population 79 934 hab.
Densité 1 581 hab./km2
Géographie
Coordonnées
Superficie 5 057 ha = 50,57 km2
Divers
Devise Laudatio ejus manet in seculum seculi
(« Son éloge demeure à jamais »)
Localisation
Liens
Site web www.galwaycity.ie

Galway (/ɡalwɛ/[1] ; en anglais : /ˈɡɔːlweɪ/[2] ; en irlandais : Gaillimh /ˈɡalʲɪvʲ/[3]) est une ville de la province de Connacht, dans le comté de Galway, sur la côte ouest de l’Irlande. Son nom vient de la rivière Corrib (Gaillimh), qui traverse la ville. D'après la légende, la ville devrait son nom à Galvia, une princesse celte qui périt noyée dans la rivière Corrib[4]. Elle est également surnommée la « ville des tribus » en référence aux quatorze tribus qui se partageaient la ville à l'époque anglo-normande.

La population de la ville s'élève à 79 934 habitants en 2016[5]. L'agglomération de Galway est la quatrième du pays par le nombre d'habitants, après Dublin, Cork et Limerick. C'est une ville étudiante, très touristique en été, célèbre pour ses festivals.

Sommaire

Histoire


Dún Bhun na Gaillimhe (« le Fort à l’embouchure de la Corrib ») fut construit en 1124 par le roi du Connacht Tairrdhelbach mac Ruaidhrí Ua Conchobhairs (Turlach O'Connor). Lors de l'invasion anglo-normande du Connacht des années 1230, le fort de Galway qui n'était encore qu'un petit village de pêcheurs, fut capturé par Richard de Burgh, qui dirigeait l'invasion.

Entre 1270 et 1276, cette colonie anglo-normande améliora ses défenses en se dotant d'une citadelle ainsi que de remparts. En effet, celle-ci était souvent victime des raids des tribus du Connemara menés par les O'Flaherty. En 1345, elle devient un port florissant et une université vient s'y implanter[4].

Pendant longtemps Galway eut maille à partir avec les populations gaéliques des environs. Sur une inscription sur la Porte Ouest construite en 1562 on peut lire « Des féroces O’Flaherty puisse Dieu nous protéger ». Les Irlandais des environs ne pouvaient pas circuler librement dans les rues de la ville (contrairement aux anglo-irlandais qui en étaient les citoyens).

Pendant le Moyen Âge, la ville fut gouvernée par une oligarchie de quatorze familles de commerçants (douze d’origine anglo-normande et deux d’origine irlandaise), les Tribus de Galway. La ville prospéra grâce au commerce international et devint petit à petit le principal port de commerce avec l’Espagne et la France.

C'est au XVIe siècle que la ville atteint son âge d'or en devenant la capital catholique de l'ouest ainsi que la principale plaque tournante du commerce de vin en Irlande. Malheureusement peu de temps après, la prospérité de Galway fut mise à mal à cause de la reconquête anglo-protestante. En 1652, après un blocus de neuf mois, elle finit par se rendre aux troupes de Cromwell. La ville subit également l'assaut des orangistes en 1691. Finalement arriva la Grande Famine qui porta très certainement le coup de grâce à la cité irlandaise[4].

Cependant, depuis les années 1970, cette métropole de l'Ouest irlandais connait une véritable renaissance. Elle est ainsi devenue la quatrième agglomération de la république d'Irlande, après Dublin, Cork et Limerick. Elle compte aujourd'hui près de 80 000 habitants.

Galway est la Capitale européenne de la culture en 2020[4].

Démographie


La population de Galway et ses environs est de 79 934 habitants (basée sur le recensement 2016 effectué par le CSO)[5]. Si le taux de croissance actuel continue, la population de la ville atteindra 100 000 habitants avant 2020. La ville de Galway, en ne tenant compte que de la population intramuros, est la troisième plus grande zone urbaine de l'État d'Irlande, et la cinquième de l'île.

Au recensement de 2002, 16,3 % de la population était âgée de 0 à 14 ans, 75,5 % se situaient dans la catégorie des 15 à 64 ans et 8,2 % avaient franchi la barre des 65 ans. 52,9 % de la population sont des femmes et 47,1 % sont des hommes[6].

La croissance démographique de la ville a été très forte ces 20 dernières années. L'étalement urbain est particulièrement visible avec la construction de nombreux lotissements aux abords de la ville ainsi que des zones commerciales à l'américaine.

Économie


Galway, la capitale du Connacht, est la quatrième plus grande ville en République irlandaise après Dublin, Cork et Limerick. La ville a connu une croissance très rapide ces dernières années. Galway a une économie locale forte avec des secteurs importants comme l'industrie manufacturière, le tourisme, la vente au détail et la distribution, l'enseignement, les services de santé, les services financiers (banques, assurances), le bâtiment.

La plupart des actifs travaillent dans le commerce, mais un grand nombre de personnes sont employées dans l'industrie manufacturière. Un bon nombre des industries et des usines de Galway appartiennent au secteur de la haute technologie, en raison du boom économique qui a fait connaitre l'Irlande comme étant le Tigre celtique. Le tourisme est aussi d'importance majeure pour la ville, qui avait plus de 2,1 millions de visiteurs en 2000 et a produit un revenu de plus de 400 millions d'euros[7].

Secteur d'emploi[8] Nombre d'employés en 2002 Proportion
Agriculture et extraction 200 1 %
Bâtiment et construction 1 686 6 %
Fabrication, électricité, gaz et eau 4 679 17 %
Commerce 7 615 27 %
Transport 1 199 4 %
Administration publique et sécurité 1 452 5 %
Tertiaire 5 552 20 %
Autres 5 805 21 %
Total 28 188 100 %

Principaux monuments


La ville a été influencée par les Espagnols comme en témoigne la fameuse Spanish Arch.

Évènements


Éducation


Dans Galway, on trouve deux institutions d'enseignement supérieur. L'université nationale d'Irlande et l'institut Galway-Mayo de technologie. L'Institut de technologie, outre ses deux campus intégrés à la ville, possède d'autres campus à Castlebar, Mountbellew et Letterfrack. En 2002, il y avait 27 écoles primaires et 11 collèges d'enseignement général[14].

Transports et infrastructures


Aéroport

L'aéroport de Galway est situé à 6 km à l'est de la ville, à Carnmore (à mi-chemin entre Oranmore et Claregalway). Des liaisons ont été prévues, reliant Galway aux autres aéroports importants d'Irlande et de Grande-Bretagne. Il existe quelques vols à destination de l'Europe continentale.

Autobus

Deux sociétés exploitent des réseaux de bus urbains. La première se nomme Bus Éireann et la seconde est la ville de Galway elle-même. La première compagnie exploite huit lignes de bus, ainsi que dix-sept services locaux, ruraux, ou encore de banlieue (dans le comté) ; elle gère de plus douze lignes de voies express dans toute la région de Galway. La ville de Galway, quant à elle, exploite quatre itinéraires.

Chemin de fer

La gare ferroviaire principale de Galway s'appelle Ceannt. Elle fut ouverte le [15] et a été rebaptisée en l'honneur d'Éamonn Ceannt (en) en 1966. Le Grand Chemin de fer occidental a ainsi atteint Galway en 1851, reliant la ville par une ligne directe à la Gare de Broadstone à Dublin.

Routes

Trois routes principales nationales desservent la ville : la N17 du Nord (Tuam, Sligo, Donegal), la N6 de l'Est (Athlone, Dublin) et la N18 du Sud (Shannon Ville, Limerick et Cork). L'autoroute M4 relie Dublin à Kinnegad et l'autoroute M6 relie Kinnegad à Athlone ; le travail de prolongement de l'autoroute M6 à Galway est en cours. Avant 2015, l'autoroute Galway-Dublin ainsi que Galway-Limerick puis Galway-Tuam seront des autoroutes à quatre voies de qualité. De plus, un périphérique de la ville de Galway devrait être terminé avant 2015[16]. La circulation peut toutefois s'avérer difficile aux abords de la ville du fait des déplacements pendulaires (heures de bureau).

Port

Galway est le grand port central de la côte ouest de l'Irlande. Le port peut être utilisé par des navires atteignant 10 000 tonnes et les docks intérieurs peuvent accueillir jusqu'à neuf navires simultanément. Le port de Galway pourrait voir des changements importants prochainement.

Un ferry transporte des passagers et du fret régulièrement entre Galway et les îles d'Aran. Ces îles ont aussi des liaisons régulières avec les villes de Rossaveal et Doolin, qui sont plus proches mais beaucoup plus petites.

La zone portuaire a été restructurée pour accueillir en 2009 une halte de la course Volvo Ocean Race. Cela a été l'un des plus grands événements de la ville et permettait par la même occasion de découvrir Galway.

Médias


Galway peut recevoir toutes les émissions de radio nationales et les stations de télévision, aussi bien par câble que par satellite.

Un des principaux titres de la presse du comté de Galway est la Connacht Tribune, qui imprime trois titres chaque semaine. On trouve aussi la Connacht Sentinel tous les mardis, ainsi que la Tribune de Galway qui est un hebdomadaire réalisé par la ville tous les vendredis.

Un autre journal basé à Galway est The Galway Advertiser, un journal gratuit imprimé chaque jeudi avec une moyenne de 60 pages et une impression de 70 000 exemplaires. Ce journal cible les adultes de 18 à 35 ans. Il rend compte de l'actualité, des divertissements locaux et du sport.

La chaîne câblée City Channel, qui était à l'origine basée à Dublin, dispose maintenant d'une version particulière pour Galway.

Jumelages


La ville de Galway est jumelée avec :

Personnalité liée à la commune


Notes et références


Voir aussi


Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes










Catégories: Galway




Information à partir de: 24.01.2021 10:17:22 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.