Highland Cathedral


Highland Cathedral

Chanson
Durée 3 min 15 s
Genre Celtique
Auteur Peter Kelly
Compositeur Ulrich Roever et Michael Korb

Highland Cathedral est une mélodie populaire jouée à la Cornemuse écossaise des Highlands (Great Highland Bagpipe) et accompagnée par orchestre.

Sommaire

Historique


Cette musique fut composée en 1982 par les compositeurs allemands Ulrich Roever et Michael Korb[1] à l'occasion des Highland Games qui se déroulaient en Allemagne[2], pour remplacer l'hymne national écossais[3], en remplacement du non officiel Scotland the Brave et Flower of Scotland[4]. Par la suite, il sera orchestré de plusieurs manières différentes, et recevra des paroles en anglais, et en gaélique écossais, par l'Écossais Peter Kelly.

Il donna son titre à l'album éponyme des Royal Scots Dragoon Guards[5], puis repris dans l'album Spirit of the Glen, qui reçut un prix Classical Brit en 2009[6]. Depuis, il a été joué à de nombreux évènements culturels écossais, comme le tournoi écossais de rugby Scotland's Rugby Union. Ce même morceau servit d'hymne à la police royale de Hong Kong sous règlementation britannique, qui prit fin en 1997. Il fut joué à la cérémonie d'amenée du drapeau du gouverneur de Hong Kong à la résidence officielle de Chris Patten, la Government House dans le quartier central de Hong Kong ; ainsi qu'à la passation de pouvoir lors du dernier jour sous législation britannique[7].

C'est le morceau de cornemuse favori du gouverneur Patten, comme il l'indique lui-même dans l'émission Asia Today de la BBC[8].

Enfin, c'est aussi un morceau populaire joué dans les mariages écossais, ou de par le monde.
À titre d'exemple, depuis 2011, cet air est régulièrement repris lors des différentes messes internationales à l'occasion du Pèlerinage Militaire International qui se tient chaque année au mois de mai à Lourdes.

Il fut joué en date du aux obsèques nationales du Grand-Duc Jean dans la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg par les Irish Guards et la Musique militaire grand-ducale [9].

Paroles


Les paroles furent ajoutées en 1990 par l'Écossais Peter Kelly. Elles existent en anglais mais aussi en gaélique écossais.

Il n'y a qu'une série de paroles enregistrées auprès des PRS et MCPS par Ben Kelly en 1990[3]. D'autres versions ont été tentées, mais cette version est celle utilisée aux championnats écossais de rugby, et dans diverses autres cérémonies. Elles racontent un instant de l'histoire où James VI d'Écosse devint James Ier d'Angleterre, et ce faisant, réunit les terres et clans féodaux pour la première — et probablement dernière[réf. nécessaire] — fois. Ici, Cathedral signifie lieu de rencontre.

Notes et références


Liens externes









Catégories: Chanson écossaise | Chant patriotique écossais




Information à partir de: 04.05.2021 11:09:17 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.