Jacques Cambry - fr.LinkFang.org

Jacques Cambry


Jacques Cambry
Naissance
Lorient, Morbihan, France
Décès (à 58 ans)
Activité principale
Écrivain, haut fonctionnaire
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
essai, rapport
  • Contes et proverbes ; suivis d'une Notice sur les troubadours (1784)
  • Catalogue des objets échappés au vandalisme dans le Finistère (1789)
  • Voyage dans le Finistère ou État de ce département en 1794 et 1795 (1799)
  • Description du département de l'Oise (1803)

Jacques Cambry, né le à Lorient et mort le à Cachan, est un écrivain breton et français, fondateur de l'Académie celtique.

Sommaire

Biographie


Fils d'un ingénieur naval, il porte la soutane quelques années avant de préférer une vie plus laïque. Il est précepteur chez Claude Denis Dodun, un directeur de la Compagnie des Indes dont il épouse plus tard la veuve. Durant sa jeunesse, en bon Breton, il vit d'abord en mer, puis continue de voyager dans toute l'Europe où il se fait initier dans des sociétés secrètes.

Il est receveur général des États de Bretagne, puis, en 1794, commissaire des sciences et des arts. À ce titre, il effectue en 1794-1795 un voyage dans le Finistère afin de visiter les dépôts de biens confisqués à la noblesse et aux couvents, sur lesquels il publie un rapport en 1799. Pétri d'une culture classique dont il émaille ses observations, Cambry se révèle un observateur curieux et scrupuleux, portant un intérêt à l'histoire et à la langue, à la musique et à la danse, annonçant par là les collectes à venir de Hersart de la Villemarqué et de Luzel. Il est notamment chargé d'établir le catalogue des « objets échappés au vandalisme révolutionnaire » dans sa région.

Il est nommé en 1799 administrateur du département de la Seine. Partant d'une idée sur le respect des morts, à la fois philosophique et sociologique, il propose dans son rapport de 1799 un véritable plan urbanistique et architectural, fortement marqué par l'Antiquité, et un nouveau lieu nommé le « champ de repos ». Il est ensuite nommé préfet du département de l'Oise par Napoléon. Il y effectue une profonde réforme des circonscriptions cantonales.

Il fonde avec Jacques Le Brigant l'Académie celtique le , qu'il préside jusqu'à sa mort en 1807, n'échappant pas aux dérives de la celtomanie.

Publications


Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes











Catégories: Écrivain français du XVIIIe siècle | Écrivain français du XIXe siècle | Écrivain breton | Folkloriste de Bretagne | Anthropologue français | Préfet du Consulat ou du Premier Empire | Préfet de l'Oise | Picardie (1789-1815) | Naissance en octobre 1749 | Naissance à Lorient | Décès en décembre 1807 | Décès à 58 ans | Naissance dans la province de Bretagne | Décès à Cachan | Décès dans le département de la Seine




Information à partir de: 08.12.2020 12:54:58 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.