Langues océaniennes


Langues océaniennes
Région Océanie
Nombre de locuteurs environ 2 000 000
Classification par famille

Les langues océaniennes (ou groupe océanien) sont une famille de langues comprenant environ 500 langues[1], parlées dans les îles de l'océan Pacifique. Elles forment un sous-ensemble de la famille plus vaste des langues austronésiennes[2].

L'ancêtre commun qui a été reconstitué est le proto-océanien (parfois abrégé en POc).

Sommaire

Proto-océanien


Grâce à des recherches de linguistique comparée, plusieurs linguistes, en particulier l'allemand Otto Dempwolff (1871-1938), ont pu démontrer l'existence d'un ancêtre commun au groupe des langues océaniennes : le proto-océanien. Cette langue aurait été parlée par les ancêtres des populations austronésiennes d'Océanie avant leur dispersion, laquelle a probablement eu lieu il y a quelque 4 000 ans, à partir de l'archipel Bismarck, à l'est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les archéologues et les linguistes s'accordent aujourd'hui à considérer que cette population coïncide peu ou prou à celle qui développa et diffusa la céramique et la civilisation Lapita.

Classification des langues océaniennes


À lui seul, le sous-groupe océanien comprend environ 500 langues vivantes[1]. Leur regroupement en groupes généalogiques fait l'objet de recherches continues, et se trouve donc régulièrement modifié au gré des hypothèses et découvertes. Les publications les plus récentes fondées sur la méthode comparative[3] permettent de proposer à ce jour la possible répartition suivante[4]:

Ce que l'on appelle parfois « langues mélanésiennes » ne se superpose à aucun groupement génétique homogène. Si un tel groupe existait, il correspondrait à l'ensemble des langues océaniennes, à l'exception du sous-groupe micronésien, et de la branche polynésienne du sous-groupe Pacifique central. Il s'agirait donc d'un groupe paraphylétique. Ceci tend à démontrer que la tripartition traditionnelle MélanésieMicronésiePolynésie, héritée de Dumont d'Urville, ne présente aucune validité linguistique.

Démographie


Bien que couvrant une aire particulièrement vaste, les langues océaniennes ne sont parlées que par deux millions de locuteurs. Une des plus parlées d'entre elles est le samoan (370 000 locuteurs), l'autre étant le fidjien oriental avec plus de 450 000 locuteurs, en incluant les variantes. Le gilbertin, le tongien, le maori de Nouvelle-Zélande, le fidjien occidental et le kuanua (Tolai) dépassent chacun les 100 000 locuteurs ; le tahitien n'atteint que 50 000 locuteurs en première langue.

Voir aussi


Articles connexes

Liens externes

Bibliographie


Notes


  1. a et b Le site scientifique Glottolog en dénombre 522.
  2. Voir les arbres de parenté indiqués en référence.
  3. Grimes et al. (1995), Ross et al. (2011:7-15).
  4. Les groupes entre parenthèses sont faiblement supportés (Ross et al. 2011:13).







Catégories: Inventaire de langues | Langue océanienne




Information à partir de: 18.10.2021 12:13:51 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.