Mésentère - fr.LinkFang.org

Mésentère


Mésentère
Coupe horizontale du péritoine dans la partie basse de l'abdomen. Le mésentère est dessiné en rouge.
Coupe verticale du péritoine. La cavité principale est en rouge ; la bourse omentale (cavité épiploïque) en bleu.

Données
MeSH A01.047.025.600.451

Chez les mammifères, le mésentère est un repli du péritoine reliant les anses de l'intestin grêle (le jéjunum et l'iléon) à la paroi postérieure de l'abdomen.

En gastronomie, le mésentère de jeune bovin est un abat apprécié sous le nom de « fraise de veau » (le terme fraise ne convient pas pour l'intestin du porc). Il peut, notamment, être utilisé pour la fabrication d'andouillettes.

Sommaire

En zoologie


Le mésentère désigne toute zone de jonction entre deux cavités, l'une droite et l'autre gauche. Cette zone de jonction est en fait un mésenchyme bordé de deux assises épithéliales.

Lorsque la zone de jonction se situe entre deux cavités, l'une antérieure et l'autre postérieure, on parle de dissépiment.

Anatomie humaine


L'artère mésentérique supérieure se trouve dans le mésentère pour aller vasculariser l'intestin grêle ainsi que la partie droite du gros intestin.

La racine du mésentère se termine au niveau de la valvule iléo-cæcale.

Diverses pathologies peuvent se rencontrer dont l'infarctus mésentérique est l'une des plus graves.

Pathologies du mésentère


Kyste pur :

Kyste avec d'autres composantes :

Gastronomie, mésentère et fraise de veau


Dans le domaine de la charcuterie et de la cuisine, le mésentère de jeune bovin est un abat appelé « fraise de veau ». Ce terme n'est pas employé pour le même organe chez le porc. Il y a cependant ambiguïté. En 1690, le Dictionnaire universel de Furetière précisait « Fraise de veau est le mésentère. C'est une membrane grasse qui soutient les boyaux, autour de laquelle ils sont entortillés ». Les éditions des années 1820 du Nouveau vocabulaire français des De Wailly reprenaient cette définition : « Mésentère, membrane placée en forme de fraise, le long des intestins ; on l'appelle fraise dans le veau ». Il en va autrement avec le Code des usages de la charcuterie, qui fait référence pour la profession et la DGCCRF (édition 2016) : « On entend par « fraise de veau » l'ensemble de l'intestin grêle et du gros intestin, avec ou sans ratis » (ratis dérive de ratisser : la graisse détachée du boyau).

Notes et références


Voir aussi


Bibliographie

Articles connexes









Catégories: Appareil digestif








Information à partir de: 08.12.2020 01:23:21 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.