Musée Cantini


Musée Cantini
Informations générales
Type
Ouverture
Visiteurs par an
38 233 ()
Site web
Collections
Collections
art moderne, période 1900-1980.
Nombre d'objets
Signac, Derain, Chabaud, Kandiski, Ernst, Léger…
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
19 rue Grignan,
13006 Marseille
Coordonnées

Le musée Cantini est un musée situé au 19 de la rue Grignan à Marseille. Il abrite des collections d'art moderne et d’art contemporain que complètent celles du musée d'art contemporain de Marseille.

Sommaire

L’hôtel particulier


Cet hôtel particulier est édifié en 1694 pour la Compagnie du Cap Nègre, spécialisée dans la pêche du corail sur les côtes nord de la Tunisie[1] et dans le commerce des laines, de la cire et des cuirs[2].

À la suite de difficultés financières de cette compagnie[3], l’hôtel particulier est vendu le à Dominique de Montgrand époux de Marguerite de Bionneau, arrière-grand-père de Jean-Baptiste-Jacques-Guy-Thérèse de Montgrand, futur maire de Marseille[4]. qui le vendit par acte du à Louis Joseph Chaudoin.

Le Dieudonné Bernadac achète ce bâtiment qui devient ensuite en 1888 la propriété de Jules Cantini. Après avoir été loué au club des Phocéens, l’immeuble est légué en 1916 à la ville de Marseille, à charge pour elle d’y créer un musée des arts décoratifs qui ouvre au public en 1936.

Le musée


Le musée présentait initialement ses œuvres du XVIIe au XIXe siècle, notamment des peintres de l'école provençale du XIXe siècle, tels que Paul Guigou, Adolphe Monticelli, Émile Loubon, René Seyssaud, Félix Ziem, Maurice Bompard, Jean-Antoine Constantin, Gustave Ricard ou José Silbert. Il s’est depuis plus particulièrement spécialisé dans l'art moderne de la première moitié du XXe siècle jusqu'aux années soixante et abrite aujourd'hui l'une des plus importantes collections publiques françaises de province couvrant la période 1900-1980[5], avec celles des musées de Lyon, Saint-Étienne, Grenoble ou Strasbourg.

Les collections

Le riche panorama des œuvres présentées couvre les différentes périodes historiques de l'art moderne :

Pointillisme, fauvisme et cubisme

Le pointillisme, le fauvisme et le cubisme caractérisent l'art du début du XXe siècle.

L'entre-deux-guerres

L'entre-deux-guerres voit fleurir nombre de courants artistiques : art abstrait, dadaïsme, Art déco, purisme :

Marseille et le surréalisme

Beaucoup de membres du groupe surréaliste se retrouvent à Marseille en 1940 et 1941, au moment de l'exil. Ce courant est représenté par des œuvres majeures :

L'africanisme y est représenté avec Élisabeth Faure.

De l'après-guerre à 1980

et 4 photographies d'Aruno Utsumi.

Sculptures

La collection comporte aussi des sculptures, y compris du XIXe siècle :

Dessins et photographies

Le musée conserve, outre ceux précités, des dessins de Pierre Bonnard, Édouard Vuillard, Auguste Herbin, Edward Hopper, Victor Brauner, Oscar Dominguez, Max Jacob, Jean Fautrier, Jean Dubuffet, Giorgio Morandi, André Masson, Mark Rothko, Zoran Music, Bram van Velde, Jean Degottex, André Lanskoy, Joseph Sima, Zao Wou-Ki, Sam Francis, des estampes de Georges Braque, Alexander Calder, Serge Poliakoff, Ossip Zadkine, etc., ainsi qu'une importante collection de photographies avec Félix Nadar, Charles Marville, Gustave Le Gray, Édouard Baldus, Charles Nègre, Onésipe Aguado, Lazlo Moholy-Nagy, Raoul Hausmann, Hans Bellmer, Henri Cartier Bresson, André Kertész, Berenice Abbott, Édouard Boubat, Lucien Clergue, Marc Riboud, Martine Franck, Germaine Krull, etc.

Fréquentation


Chiffres de fréquentation du muséum (2001-2016)[6]
2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
? 62 268 34 527 47 323 27 841 60 228 36 331 26 854 76 298 24 353 23 993 en rénovation 100 134 43 512 27 721 72 803 38 233

Bibliographie


Notes et références


  1. Paul Masson, Les Compagnies du corail, Barlatier et Fontemoing, Marseille et Paris, 1908
  2. Augustin Fabre, Les Rues de Marseille, Camoin, Marseille, 5 volumes, tome IV, page 246
  3. Gaston Rambert, Histoire du commerce de Marseille, Plon, Paris, 1954, 7 volumes, tome 4, page 235
  4. Comte Godefroy de Montgrand, Armorial de la ville de Marseille, Alexandre Gueidon, Marseille, 1864, page 274-275
  5. Musée Cantini, collections permanentes , site www.marseille.fr
  6. Fréquentation sur la plate-forme de données ouvertes du ministère de la Culture et de la Communication

Liens externes









Catégories: Musée d'art à Marseille | Musée d'art moderne | Musée ou galerie photographique | Musée fondé en 1936 | Label musée de France dans les Bouches-du-Rhône




Information à partir de: 15.06.2021 04:33:22 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.