Nivellement général de la France


Le nivellement général de la France (NGF) constitue un réseau de repères altimétriques disséminés sur le territoire français métropolitain continental, ainsi qu'en Corse, dont l'IGN a aujourd'hui la charge. Ce réseau est actuellement le réseau de nivellement officiel en France métropolitaine.

On distingue cependant deux réseaux :

L'accès aux fiches signalétiques de chaque point peut se faire depuis le début de 2007 via le Géoportail (surcouche « repères de nivellement », dans le thème « Géodésie »).

Sommaire

Histoire du nivellement en France


Depuis 1857, trois réseaux de nivellement général se sont succédé en France métropolitaine.

En complément du marégraphe, Charles Lallemand a imaginé le médimarémètre. Il s'agit d'un tube dont le fond poreux laisse filtrer lentement l'eau tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre. Les oscillations extérieures dues à la marée sont ainsi considérablement réduites d'amplitude et présentent un retard de phase car le fond poreux laisse filtrer l'eau plus lentement que la variation de niveau de la marée. Le niveau est déterminé journellement par une tige graduée que l'on plonge dans le tube, ce qui nécessite la présence régulière d'un opérateur.
Le réseau de premier ordre du nivellement général de la France comprend 19 marégraphes et 11 médimarémètres.
La marée est très faible en Méditerranée (8 à 10 cm) et très forte au Mont-Saint-Michel (13,50 m en vives-eaux, 6 m en mortes-eaux). Le record du monde se situe dans la baie de Fundy au Canada (19,6 m).
En 1961, la Direction de la géodésie de l'Institut géographique national mit en évidence un taux de 10 à 30 % de repères disparus.

L'IGN a constaté des écarts croissant avec la latitude, atteignant 60 cm entre les côtes du réseau Lallemand et celles du réseau IGN69. Ces écarts ont été réduits par une campagne de mesures très précises effectuée en 1983, mais restait présents, le nouveau zéro à Dunkerque se situant environ à mi-chemin entre les deux points de repère antérieurs[1].

Pour des raisons historiques, le niveau normal d'Amsterdam, ou Normalnull, a pu servir de référent altimétrique en Alsace, ce que montrent de vieilles plaques encore visibles. Mais comme dans le reste de la France métropolitaine, le nivellement général de la France s'applique aussi en Alsace.

Repères de nivellement


Calcul et positionnement

La réalisation du NGF a nécessité l'observation et le calcul de plus de 450 000 repères de nivellement en France métropolitaine continentale et en Corse.

Les repères sont placés généralement sur des « points durs » tels que des ponts, des soubassements de bâtiments à environ un mètre du sol. Tous ont (ou ont eu) une plaque indiquant l'altitude du lieu. Leur forme permet de s'en servir comme appui pour y poser une mire devenant ainsi un « point connu » d'un cheminement.

Repères insolites

Suit ci-dessous une liste de repères insolites du NGF :

Suisse et Liechstenstein

Les mètres au-dessus de la mer sont définis par rapport aux pierres du Niton à Genève, dont l'altitude est elle-même donnée relativement au marégraphe de Marseille[5].

Autres réseaux de nivellements français



Réseaux de nivellement en France[6].
Système d’altitude Niveau de référence
Guyane NGG 1977 Niveau moyen de la mer à Cayenne
Martinique IGN 1987 Niveau moyen de la mer à Fort-de-France
Guadeloupe (Grande-Terre et Basse-Terre)

Îles des Saintes (Terre de Haut et Terre de Bas)

IGN 1988 Niveau moyen de la mer à Pointe-Fouillole (rade de Pointe-à-Pitre) observé du au
Guadeloupe (Marie-Galante) IGN 1988 MG Niveau moyen de la mer à Grand-Bourg (zéro SHOM-F 1987 + 46 cm)
Guadeloupe (La Désirade) IGN 1992 LD Niveau moyen de la mer à Pointe-à-Pitre
Guadeloupe (Les Saintes) IGN 1988 LS Niveau moyen de la mer à Terre-de-Haut - Maison bateau (zéro SHOM-F 1987 + 46 cm)
Guadeloupe (Saint-Martin) IGN 1988 SM Niveau moyen de la mer à Fort-Marigot (limite supérieure des coquillages moins 0,201m)
Réunion IGN 1989 Niveau moyen de la mer au port de Saint-Pierre
Mayotte SHOM 1953 Niveau moyen de la mer à Dzaoudzi (Petite Terre)
Saint-Pierre-et-Miquelon Danger 1950 Niveau moyen de la mer au port de Saint-Pierre
TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) EPF 1952 (Ile des Pétrels) Niveau moyen de la mer déterminé grâce à un marégraphe implanté sur l’îlot du Marégraphe


Notes et références


  1. N Lenotre, Pierre Watremez, G. Bbrochard et I. Stemmelin, « Élévation du niveau de la mer moyen et tectonique actuelle - Application à la Bretagne » , BRGM,
  2. « Repère G'.A.K3 - 75a » (Archive Wikiwix Archive.is Google • Que faire ?), position
  3. Repère L.E.B3 - 443 , position
  4. Repère T.E.M3 - 116 , position , et T.E.M3 - 117 , position
  5. (en) « The starting point for Swiss height measurements » [« Le point de départ de la mesure d’altitude en Suisse »], sur ge.ch.
  6. « Les réseaux de nivellement français | Géodésie » , sur geodesie.ign.fr (consulté le 13 février 2020)

Voir aussi


Articles connexes

Liens externes








Catégories: Topographie | Repère géographique




Information à partir de: 29.04.2021 08:19:53 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.