Olivier Le Gonidec de Traissan - fr.LinkFang.org

Olivier Le Gonidec de Traissan


Olivier Le Gonidec de Traissan
Fonction
Député d'Ille-et-Vilaine
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Domicile
Château de la Baratière (d)
Activité
Famille
Autres informations
Parti politique
Armes
Zouaves pontificaux‎‎, Volontaires de l'Ouest (d)
Grade militaire
Conflits
Distinctions
Archives conservées par

Olivier-Marie-Mériadec Le Gonidec, comte de Traissan, né au Château de La Baratière à Vitré le et mort à Paris le , est un militaire et homme politique français.

Biographie


Fils d'Alfred Marie-Mériadec Le Gonidec, vicomte de Traissan, (1807-1889) et de Claire-Marie-Louise du Plessis d'Argentré, il se fait connaître de bonne heure par l'ardeur de ses sentiments royalistes et catholiques ; il sert, en qualité de capitaine, dans les zouaves pontificaux, prend part aux combats de Castelfidardo et de Mentana. Il est décoré à ce titre des médailles pontificales Pro Petri Sede et Fidei et Virtuti. Il avait participé au combat de Ponte-Correze, près Rome le .

Puis, au cours de la Guerre de 1870, il s'engage dans la Légion des Volontaires de l'Ouest et il fait la campagne de la Loire dans le corps de Charette. Il prend part aux combats de Cercottes (Loiret), le , de Brou (Eure-et-Loir) le et de Loigny (Eure-et-Loir) le . Il est décoré de la Légion d'honneur.

Conseiller municipal de Vitré, il se présente, comme candidat monarchiste, aux élections législatives de 1876, et il est élu, le , au second tour de scrutin, député d'Ille-et-Vilaine, par 9 997 voix (14 803 votants, 19 692 inscrits), contre 4 841 à M. de Montluc.

Il prend place à l'extrême droite, fut l'un des secrétaires de la Chambre, vota constamment avec la minorité, et soutint, contre les 363, le gouvernement du Seize-mai. Réélu, le , par 13 022 voix (17 316 votants, 20 391 inscrits), contre 4 237 à M. de Montluc, il suit la même politique que précédemment, se prononce contre les invalidations des députés de la droite, contre le ministère Dufaure, contre l'article 7, contre les lois Ferry sur l'enseignement, contre l'amnistie, etc., et obtient encore sa réélection, dans la même circonscription, aux élections du , avec 10 319 voix (15 555 votants, 20 350 inscrits) contre 5 142 à Ragot.

Adversaire de tous les cabinets qui se succédèrent au pouvoir pendant la législature, il opina contre les crédits de l'expédition du Tonkin. Aux élections du , porté sur la liste conservatrice d'Ille-et-Vilaine, il échoua avec 59 414 voix, mais retrouva son siège le , qu'il conserva jusqu'à son décès, survenu en 1912. Il conserva sa place dans l'opposition anti-républicaine.

À la mort du général baron de Charette survenue le , le comte Olivier Le Gonidec de Tressan est devenu chef de l'ancien régiment des Zouaves pontificaux. Châtelain de La Baratière, il est mort à Paris le et inhumé à Vitré.

Bibliographie


Lien externe











Catégories: Naissance en février 1839 | Naissance à Vitré (Ille-et-Vilaine) | Zouave pontifical | Commandant français | Militaire français du XIXe siècle | Député d'Ille-et-Vilaine | Député de la première législature de la Troisième République | Député de la deuxième législature de la Troisième République | Député de la troisième législature de la Troisième République | Député de la cinquième législature de la Troisième République | Député de la sixième législature de la Troisième République | Député de la septième législature de la Troisième République | Député de la huitième législature de la Troisième République | Député de la neuvième législature de la Troisième République | Député de la dixième législature de la Troisième République | Chevalier de la Légion d'honneur | Ordre de Pie IX | Décès en janvier 1912 | Décès à Paris | Personnalité légitimiste du XIXe siècle | Famille Le Gonidec | Décès à 72 ans




Information à partir de: 08.12.2020 12:53:05 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.