Philippe van Artevelde


Philippe van Artevelde
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Militaire, homme politique
Père
Autres informations
Conflit

Philippe van Artevelde, né en 1340, tué à la bataille de Roosebeke le , est capitaine de Gand en 1381-1382 et gouverneur de Flandre en 1382.

Sommaire

Biographie


Plus jeune fils de Jacob van Artevelde, il est le filleul de Philippa de Hainaut, épouse d'Édouard III d'Angleterre, qui le tient sur les fonts baptismaux dans l'église de Saint-Jean de Gand. Grâce au nom de son père et à la mémoire de sa marraine, Philippe van Artevelde est élu en , deux ans après le début de la rébellion des bourgeois contre le comte Louis II de Flandre, commissaire des confiscations de Gand, puis le souverain capitaine de Gand, grâce à l'intervention de Pieter van den Bossche, échevin de Gand, capitaine des Chaperons Blancs, et avec le soutien de la guilde des tisserands.

À la tête d'une armée de 5 000 Gantois, il bat les 40 000 chevaliers du comte de Flandre devant Bruges le à la bataille de la plaine de Beverhout. Cette victoire lui permet de s'emparer de Bruges ; les autres villes de Flandre se soumettent alors aux Gantois. En revanche, la garnison d'Audenarde demeure fidèle au comte. Aussi, Philippe van Artevelde, autoproclamé « regart » (gouverneur) de Flandre, met le siège le 9 juin.

Quittant le siège avec des forces évaluées à 40 000 hommes pour se porter à la rencontre de l'armée du roi Charles VI de France, qui a réussi à traverser la Lys à Comines (voir Passage de Comines) et obtenu la soumission de plusieurs villes flamandes, il rejoint le village de West-Rozebeke.

C'est là qu'a lieu, le , la bataille de Roosebeke, où les milices bourgeoises flamandes subissent une cuisante défaite, perdant environ 26 000 hommes. Au cours de cette bataille, Philippe van Artevelde trouve la mort, étouffé sous le poids de ses compagnons abattus par la poussée d'un monceau de corps. Retrouvé après la bataille, son corps est présenté à Charles VI et aux seigneurs français, avant d'être pendu à un arbre.

Après sa mort, le commandement des Gantois passe à François Ackerman.

Voir aussi


Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes








Catégories: Naissance en 1340 | Personnalité belge du XIVe siècle | Personnalité dans le comté de Flandre | Personnalité militaire de la guerre de Cent Ans | Histoire de Gand | Décès en 1382 | Mort à la guerre lors de la guerre de Cent Ans | Décès dans la province de Flandre-Occidentale




Information à partir de: 08.12.2020 09:45:54 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.