Ricard


Ricard

Logotype de Ricard.

Création 1932
Dates clés 1974 Immatriculation de la société actuelle

1975 Création du groupe Pernod Ricard, né de la fusion avec Pernod.

Fondateurs Paul Ricard
Personnages clés Paul Ricard
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Un ricard sinon rien
Siège social Marseille
 France
Direction Philippe Coutin
Actionnaires Pernod Ricard
Activité Production de boissons alcooliques distillées
Produits Ricard, Lillet, Clan Campbell (whisky)
Société mère Pernod Ricard
Sociétés sœurs Pernod
Effectif 858 au 30 juin 2018 (effectif moyen annuel)
SIREN 303 656 375
Site web http://www.ricard.fr (site de la société), http://www.ricard.com (site marque)

Chiffre d'affaires 495 513 200 € au 30 juin 2018
Résultat net 43 236 800 € au 30 juin 2018

La société Ricard est une société anonyme française fondée le à Marseille par Paul Ricard. Elle appartient aujourd'hui au groupe Pernod Ricard et produit le pastis Ricard, boisson à base d'anis vert et de réglisse.

Sommaire

Histoire


Le pastis Ricard


Le Ricard est un pastis à base d'anis, de réglisse et d'herbes de Provence créé par Paul Ricard en 1932[5].

De nos jours, la marque Ricard est n°1 mondial des anisés[6] avec plus de 40 millions de litres de Ricard vendus chaque année[7].

Son principal concurrent est le Pastis 51, qui fait également partie aujourd'hui du groupe Pernod Ricard, mais produit et distribué par la société Pernod.

Marques produites et distribuées par la société Ricard en France


En 2017, la société Ricard a deux fonctions :

Notoriété


La bouteille d'un litre de Ricard est le produit le plus consommé en termes de chiffre d'affaires en 2017 et en 2018 en France devant le pack de 6 bouteilles d'1,5 litre de Cristaline et la bouteille d'un litre de William Peel. Respectivement, le chiffre d'affaires annuel est de 265 puis de 275 millions d’euros[8].

Controverse sur l'alcoolisme


En 2019, trois anciens commerciaux de l'entreprise dénoncent « la pression permanente » pour boire au travail, et expliquent être devenus « dépendants » et « malades ». Ils étaient poussés à boire avec les consommateurs afin de les fidéliser et pour « donner l'exemple »[9].

Ce sujet avait déjà été dénoncé en 2005 par le livre Dealer Légal, un recueil de témoignages des journalistes Eric Coder et Carol Galand. La société Ricard les poursuivant pour diffamation fut déboutée en justice en 2011[10],[11].

Notes et références


  1. Jean Watin-Augouard « un Ricard sinon rien » Histoire d'entreprises, juillet 2007
  2. « Ça nous marque. Pastis 51 : 83 millions de litres consommés en France en 2017 » , sur Franceinfo, (consulté le 31 octobre 2019)
  3. Interview par Patrick Bonazza « S'appeler Ricard est un truc formidable » Le Point, 11 août 2011
  4. « Alexandre Ricard reprend les rênes de l’entreprise familiale » , zgroupe.org, publié le 20 février 2015, consulté le 26 avril 2017.
  5. « 20 décembre 1975 : Pernod et Ricard se marient » , sur lesechos.fr (consulté le 21 avril 2018)
  6. Saga Ricard sur prodimarques.com, artidle tiré de La Revue des marques no 27 de juillet 1999, consulté le 26 avril 2017.
  7. Site du groupe Pernod Ricard avec le nombre de caisses vendues
  8. TP, « La bouteille d’un litre de Ricard n°1 des ventes en valeur » , sur strategies.fr, (consulté le 26 février 2019).
  9. « Trois salariés de Ricard dénoncent "la pression permanente" pour boire au travail » , sur LCI,
  10. Clément Solym, « Boire ou bosser pour Ricard, pas besoin de choisir ! », Actualitté,‎ (lire en ligne )
  11. Renaud Lacadre, « Chez Ricard, la révolte des saouls fifres », Libération,‎ (lire en ligne )

Liens externes


Sur les autres projets Wikimedia :








Catégories: Entreprise de vins et spiritueux ayant son siège en France | Groupe Pernod Ricard | Marque du groupe Pernod Ricard | Entreprise fondée en 1932 | Entreprise ayant son siège à Marseille | Pastis | Entreprise ayant son siège dans les Bouches-du-Rhône




Information à partir de: 05.05.2021 01:52:46 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.