Ron Embleton - fr.LinkFang.org

Ron Embleton




Ron Embleton
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Fratrie
Gerry Embleton (en)

Ron Embleton (1930-1988) est un illustrateur et dessinateur de bandes dessinées britanniques dont la carrière s’est étalée sur quarante ans. À l’exception de Wulf the Briton aucune de ses bandes dessinées n’a été rééditée à ce jour. C’est pourquoi, il est davantage connu aujourd’hui comme illustrateur.

Sommaire

Eléments biographiques


Né en 1930 à Londres, il envoie à 9 ans un dessin à la revue News of the World. Quelque temps plus tard un courrier parvient chez ses parents avec le commentaire suivant : « Faites-lui donner des cours ». C’est le peintre David Bomberg de la South East Essex Technical College and School of Art qui s’en charge. Ceci permet à son petit élève de gagner à 12 ans un concours national d’affiches publicitaires. Il débute véritablement sa carrière professionnelle à 17 ans en vendant un strip à Scion. Avec deux amis Terry Patrick et James Bleach, il crée un petit studio freelance où il dessine toujours pour Scion et sous le nom de Ron, Big Pirate, Big Eagle, Big Flame, Big Indian, etc.

En 1948 il part faire son service militaire en Malaisie, à l’époque protectorat britannique, où il restera deux ans. À l’époque le pays est secoué par une insurrection communiste qui durera 12 ans et fera plusieurs milliers de morts. Cette expérience lui servira plus tard pour donner davantage de crédibilité encore à ses dessins recherchant une précision historique ce qui lui vaudra d’illustrer dans les années 1970 bon nombre d’ouvrages historiques.

À son retour en Grande-Bretagne, il travaille pour de nombreuses revues. Chez Scion on le retrouve dans Gallant Western, Gallant Adventures, Gallant Detective, etc. chez Amalgamated Press pour Comic Cuts avec notamment Mohawk Trail et Forgotten City dès 1951. Il travaille également pour le concurrent direct DC Thomson et sa revue Hotspur pour laquelle il signe une bande située dans l’Antiquité, The Singing Sword.

Lors de son passage dans Mickey Mouse Weekly (1936-1957), il livre 3 œuvres majeures en noir et blanc : Rogers’ Rangers (1953), Strongbow the Mighty (1954-1957), Don o’ The Drums (1957).

Rogers’ Rangers et Don o’ the Drums sont situés durant la French and Indian War, autrement dit la partie spécifiquement nord-américaine de la Guerre de 7 ans. La série, comme la guerre, se termine par la prise de Québec. Quant à Strongbow the Mighty il s’agit d’une série médiévale dont le héros, comme Robin des Bois, est un redoutable archer.

Avec la perte des droits Disney, Oldham Press transfère ses séries hors univers Disney dans la revue Zip Comics. Mais Embleton ne suit pas et part chez Express Weekly pour lequel il réalise d’abord Wulf the Briton (1957-1960) puis diverses bandes historiques sur la Seconde Guerre Mondiale où son expérience militaire va lui être précieuse. Lorsque la revue devient TV Express, il dessine Biggles en 1960 dont certains épisodes ont été publiés en France en albums.

Il va également offrir Wrath of the Gods pour Boys' World en 1963 et Johnny Frog chez Eagle en 1964. Gerry Anderson, le célèbre créateur des Sentinelles de l’Air, repère son travail sur Stingray dans TV Century 21 et lui demande de travailler sur sa nouvelle création Captain Scarlet.

Enfin de 1973 à 1980, il collaborera pour Penthouse dans une série érotico-comique Oh Wicked Wanda ! puis dans une autre série scénarisée par Bob Guccione, Sweet Chastity.

Il meurt à 57 ans en 1988 d’une crise cardiaque.

A noter que son frère, Gerry Embleton est lui aussi dessinateur et qu'il travaille également dans le domaine du dessin historique.

L’illustrateur


Wulf the Briton est la deuxième incursion d’Embleton dans le monde antique. Par rapport au Singing Sword son trait s’est davantage affirmé et surtout ses reproductions sont bien plus respectueuses de la réalité historique. Aussi lorsque Look and Learn, un quasi équivalent de Tout l’Univers voit le jour en 1962, il est appelé à rejoindre cette revue. Il y fera plus de 1.000 illustrations.

Des illustrations pour des contes, des adaptations de romans et de plus en plus des reproductions historiques.

En 1971 il quitte Look and Learn pour rejoindre World of Wonder, un journal au contenu équivalent.

Ces productions vont être remarquées par quelques éditeurs d’ouvrages historiques tels Osprey Publishing ou Frank Graham.

Il illustrera pour ces deux maisons une quinzaine de livres sur l’antiquité romaine dans la Bretagne de l’époque, sans compter d’autres productions historiques.

Publications


La partie Illustrations a été reprise de la page anglaise de Wikipedia.

Illustrations historiques

Antiquité romano-britannique (classement par date de publication)

Illustrations de contes et histoires pour enfants

Collection Young World

Chez Blackie

Bande dessinée

Références


Annexes


Bibliographie

Liens externes









Catégories: Presse jeunesse | Bande dessinée d'aventure | Bande dessinée britannique | Dessinateur britannique de bande dessinée








Information à partir de: 24.06.2020 01:37:47 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.