Scotland the Brave


Scotland the Brave (Alba an Aigh en gaélique écossais) est, avec Flower of Scotland et Scots Wha Hae, considéré comme l'un des hymnes nationaux officieux de l'Écosse.

Sommaire

Origine


La mélodie semble dater du début du XXe siècle[1] (ou selon d'autres sources, des années 1891-1895[2]) ; elle était déjà connue sous le nom de Scotland the Brave ou Brave Scotland[2].

Néanmoins, la plus ancienne partition écrite sous le nom de « Scotland the Brave » date de 1911 et a été découverte dans un recueil de mélodies d’un Boys’ Brigade[2].

Toutefois, c'est vers 1950 que les premières paroles furent écrites par le journaliste écossais Cliff Hanley, à la demande du chanteur Robert Wilson (en) contre la somme de 25 £ en contrepartie desquelles Wilson percevrait les droits d'auteur. Mais lorsque Hanley lui présenta le texte, Wilson fut si impressionné par la qualité du travail fourni par le journaliste qu'il considéra que cela serait tricher que de se l'approprier, et refusa de signer le contrat lui octroyant des droits[2].

Une autre version de l'hymne existe, intitulée Scotland Forever[2] ; sur la même mélodie, John McDermott a composé d'autres paroles. Une troisième version, My Bonnie Lassie, existe également.

Utilisation


Un favori des Écossais

Cette chanson, aux accents très patriotes, est arrivée derrière Flower of Scotland lors d'un sondage internet visant à déterminer l'hymne favori des Écossais[3] en juillet 2006.

Scotland the Brave a été utilisée pour représenter l'Écosse lors des Jeux du Commonwealth jusqu'aux Jeux de 2006 inclus, avant d'être remplacée par Flower of Scotland[4]. C'est aussi Flower of Scotland qui remporte la faveur générale lors des matches de rugby à XV joués par l'équipe nationale d'Écosse.

Un hymne militaire

En 2006, Scotland the Brave a été adopté comme marche de régiment par le Royal Regiment of Scotland.

Cet hymne est la musique du pipe band (corps de cornemuses) d'un régiment de l'armée canadienne, le British Columbia Dragoons ; il est également joué à chaque revue de l'école militaire américaine The Citadel.

Dérivés

L'hymne Praise to the Man de l'église des Saints des Derniers Jours, composé par W. W. Phelps, reprend la mélodie de Scotland the Brave[5],[6].

Un spectacle[7] intitulé Scotland the Brave, en tournée en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Canada en 2007, était un ensemble de musique écossaise, de chansons traditionnelles et de danse.

Paroles


Version de Cliff Hanley

Scotland Forever

My love is a girls !

Scotland the Brave par The Corries

Références


Liens externes









Catégories: Culture écossaise | Hymne national | Chant patriotique écossais | Marche militaire britannique




Information à partir de: 07.12.2020 06:38:31 CET

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-by-sa-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.