Skatepark


Un skatepark[1], un parc de planche à roulettes[2], aire de planche à roulettes[2] ou plus rarement un planchodrome[3] est un lieu essentiellement destiné à la pratique du skateboard, mais le terme est utilisé pour qualifier une aire de pratique de toute discipline relevant des sports de glisse, comme le skate, le roller, la trottinette freestyle, le BMX. Un roller park est destiné essentiellement à la pratique du roller street (« de rue ») ou roller agressif. Un BMX park est un lieu réservé essentiellement à la pratique du BMX. Ces espaces sur lesquels les riders peuvent rouler, glisser, sauter, ou effectuer des tricks sont fortement demandés par les jeunes, mais aussi par les trentenaires et quadragénaires qui continuent de pratiquer depuis les années 1970-1980. On voit également apparaître les véloparcs qui proposent des aménagements destinés à la pratique du vélo de montagne, qui sont similaires aux parcs bmx.

Un skatepark peut être réalisé avec des modules préfabriqués, avec pour matériaux le HPL, l'acier, l'aluminium, le bois, le chanvre ou le skatelite. Un skatepark peut aussi être une construction en béton, avec certains éléments reproduisant le mobilier urbain (marches, murets, rails…), des bowls (« bassin ») ou des pools (piscines). Une architecture plus récente est désignée comme street-plaza, un espace ressemblant à une place publique dont le mobilier urbain est pensé pour la pratique du skate). La DC skateplaza de Kettering en Ohio est la première du genre et reste la référence mondiale.

Un skatepark peut être couvert ou en plein-air. Les skateparks en plein-air sont le plus souvent gratuits alors que ceux qui sont couverts sont souvent payants, la gestion de ces derniers est souvent assurée par des structures privées. On trouve plus ou moins les mêmes modules dans les installations couvertes et dans les non couvertes, cependant les bowls (bassins de grandes dimensions en forme de bol ou de haricot) sont plutôt rares à l'intérieur.

Sommaire

Modules


Les modules permettent à une collectivité de s'équiper en plusieurs fois dans le cas de projets à plusieurs phases, et éventuellement de reconfigurer voire déplacer un lieu de pratique. Ils sont également utilisés dans de nombreux évènements internationaux.

Les skateparks modernes sont inspirés du mobilier urbain. Il en existe ainsi un nombre impressionnant, se distinguant par leur matière, leur forme. Depuis quelques années, les constructeurs essaient d'innover le plus possible en créant de nouveaux modules. On trouve notamment :

Des tailles variées


On trouve des skateparks de toutes tailles. Certaines grandes villes sont équipées d'installations importantes où se tiennent régulièrement des compétitions, appelées « contest ». Ces skateparks sont plutôt grands, et certains sont payants. Dans les plus grandes compétitions, les gagnants remportent des prix sous forme de chèques (« prize money »), les montants restent toutefois modestes (entre 10 000 et 30 000 dollars), comparés à d'autres sports.

Le SMP Skatepark est le skatepark le plus grand du monde. Il se trouve à Shanghai en Chine et s'étend sur environ 13 700 m2. Le deuxième plus grand skatepark du monde est le complexe Black Pearl des Îles Caïmans, avec 5 800 m2. Le plus grand skatepark couvert d'Europe se situe à Marseille dans le Palais omnisports Marseille Grand Est, il a été inauguré en décembre 2009[4] et s'étale sur plus de 3 400 m2.

Skateparks remarquables


Un skatepark à part

Skatopia est un skatepark underground situé aux États-Unis en Ohio. On y pratique le skateboard de manière totalement libre et autogérée. Seul son « Sk8pope », Brewce Martin, instaure quelques règles de vie en groupe.

Le bowl de Vidy est le plus grand bowl de Suisse, tandis que le skatepark de Plainpalais à Genève est le plus grand skatepark outdoor de Suisse.

Galerie


Notes et références


Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :








Catégories: BMX | Skatepark | Équipement sportif




Information à partir de: 02.05.2021 04:16:21 CEST

Source: Wikipedia (Auteurs [Histoire])    Licence: CC-BY-SA-3.0

Changements: Toutes les images et la plupart des éléments de conception liés à celles-ci ont été supprimés. Certaines icônes ont été remplacées par FontAwesome-Icons. Certains modèles ont été supprimés (comme «l’élargissement de l’article doit être développé) ou attribués (comme les« notes »). Les classes CSS ont été supprimées ou harmonisées.
Les liens spécifiques à Wikipedia qui ne mènent pas à un article ou à une catégorie (tels que «Liens rouges», «Liens vers la page de modification», «Liens vers des portails») ont été supprimés. Chaque lien externe a une icône FontAwesome supplémentaire. Outre quelques modifications mineures dans la conception, le conteneur de supports, les cartes, les boîtes de navigation, les versions parlées et les microformats géographiques ont été supprimés.

Notez s'il vous plaît: Étant donné que le contenu donné est automatiquement extrait de Wikipedia à un moment donné, une vérification manuelle était et n'est pas possible. Par conséquent, LinkFang.org ne garantit pas l'exactitude ni l'actualité du contenu acquis. S'il existe une information erronée pour le moment ou dont l'affichage est inexact, n'hésitez pas à Contactez-nous: l'e-mail.
Voir également: mentions légales & charte de confidentialité.